Archief

Categories

fédération française de football

Exclusif : Match amical France-Guinée : « On va bien regarder si c’est possible avant la Coupe du Monde en Russie » (FFF)

Le président de la Fédération Française de Football (FFF), Noël Le Graët souhaite que la Guinée et la France se rencontrent sur des matchs internationaux dans les années à venir. C’est ce qu’il a déclaré cet après-midi du mardi 25 juillet à Paris au micro de Guinéenews© au terme d’un tête-à-tête qu’il a eu avec le président de la Fédération Guinéenne de Football, Antonio Souaré et son vice-président Amadou Diaby qu’il a reçus au 89 Boulevard de Grenelle, siège de la FFF.

De retour à Rabat où ils ont assisté au symposium de la Confédération Africaine de Football, les deux premiers responsables du football guinéen, accompagné par Abdoulaye Condé, conseiller en communication d’Antonio Souaré, ont eu des «échanges très amicaux» et constructifs avec le boss du football français.

« On fait connaissance. Je pense qu’on a des rapports intelligents quant à la formation et des réceptions à la Fédération entre autres. Peut-être des déplacements de ma part un jour pour voir comment on peut trouver les uns et les autres des formules pour s’améliorer. En tout cas, je souhaite qu’on se rencontre sur des matchs internationaux dans les années à venir », nous a confiés Noël Le Graët qui avait déjà reçu il y a quelques semaines, le président de la Commission Marketing de la Fédération Guinéenne de Football, Amadou Diaby, venu en éclaireur à Paris.

« La Fédération Française de Football peut recevoir à Paris des techniciens guinéens à notre charge pour une formation administrative, juridique et comptable. Et puis de l’autre côté, je peux envoyer quelqu’un de la DTN (direction technique nationale) à Conakry pour voir effectivement si on peut apporter quelque chose au niveau de la formation. On est disposé à se déplacer pour voir comment ça se passe là-bas. À partir de septembre prochain, on va mettre ça en place. On va signer une convention-là maintenant. À partir de septembre, on reprendra contact », précise Noël Le Graët favorable à une rencontre amicale internationale entre la France et la Guinée.

« On va bien regarder si c’est possible avant la Coupe du Monde en Russie. Déjà au niveau des jeunes, on va s’activer pour trouver des formules pour se rencontrer de temps en temps », a déclaré Noël Le Graët qui a appelé sur le coup le sélectionneur national des U17 de la France, Lionel Rouxel pour voir s’il y avait moyen de programmer une rencontre amicale entre la France et la Guinée avant le début du mondial de cette catégorie en Inde le 6 octobre prochain. À cause d’un problème de calendrier, il s’est avéré que les deux équipes nationales qualifiées pour cette compétition ne pourront pas se rencontrer avant son démarrage, la Fédération Guinéenne de Football ayant décidé d’envoyer le Syli national cadet à Abu Dabi pour deux semaines de stage.

Tanou Diallo, depuis Paris pour Guinéenews©

Football : Un match amical entre la France et la Guinée en 2018 ?

Le président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët s’est dit « prêt à oeuvrer en faveur d’un match amical international entre l’équipe de France et le Syli national de Guinée lors d’une journée FIFA en 2018 ». L’information a été communiquée à Guinéenews© par le 1er vice-président de la Fédération Guinéenne de Football, Amadou Diaby qui a rencontré ce mercredi 21 juin le boss du football français au 87 Boulevard de Grenelle à Paris.

Envoyé en mission de travail dans la capitale française par Antonio Souaré, président de la Fédération Guinéenne de Football, Amadou Diaby a eu un entretien «fructueux» avec Noöl Le Graët, a-t-on appris. « Le président de la Fédération Française de Football s’est engagé à nous accompagner et à nous soutenir dans notre mission de développer le football guinéen », nous a confiés le vice-président de la Fédération Guinéenne de Football, au sortir de son entretien avec Noël Le Graët et certains techniciens de la Fédération Française de Football.

Pour démarrer le partenariat entre les deux associations fédérales, il est prévu dans quelques semaines la signature d’une convention, nous a-t-on informés. « Vu que la formation des éducateurs occupe une place essentielle dans notre programme, Noël Le Graët m’a rassuré qu’il va nous ouvrir les portes du Centre National de Formation et d’Entrainement de Clairefontaine. Nos éducateurs auront l’opportunité de venir à Paris pour recevoir les cours en fonction de nos besoins sur place. Comme vous le savez, les méthodes de formation évoluent régulièrement, il faudra qu’on se mette au même niveau que les autres pour pouvoir avancer et faire progresser notre football. Tout le monde est conscient que nos éducateurs ont un réel besoin de formation », nous a dit Amadou Diaby, président de la Commission Marketing, Médias et TV de la Fédération Guinéenne de Football.

L’autre sujet que les deux hommes ont abordé, concerne l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Guinée. « La France ayant organisé récemment la Coupe d’Europe, Noël Le Graët qui devrait visiter la Guinée à la rentrée vers le mois d’octobre prochain, est disposé à nous faire bénéficier de l’expérience française en matière d’organisation. Nous qui n’avons jamais abrité une grande compétition continentale comme la CAN, sommes preneurs de tout ce qui peut nous aider à organiser la meilleure CAN sur le continent. Maintenant, il faudra qu’on se mette au travail, qu’on accélère et qu’on mette en confiance nos partenaires et tous ceux qui sont prêts à nous aider. Une chose est claire, Antonio Souaré veut tirer le football vers le haut. D’ailleurs, tous les autres membres de la nouvelle équipe fédération restent concentrés sur les mêmes objectifs. Chacun dans son domaine suit la feuille de route », a dit le 1er vice-président de la Fédération Guinéenne de Football qui continue sa mission de travail dans la capitale française.