Archief

Categories

direction de la police judiciaire

Marche non « autorisée » contre le 3ème mandat : Elie Kamano arrêté

Le reggae man guinéen, Elie Kamano, a été arrêté ce lundi matin au rond-point de la Tannerie dans la commune de Matoto. Quelques jours auparavant, l’artiste avait lancé un mouvement appelé la Jeunesse s’organise maintenant pour son avenir (JOMAA). Lors de ce lancement, il a annoncé son intention d’organiser ce 17 juillet une marche pacifique de Tannerie au Palais Sékhoutouréya pour protester contre toute éventualité d’un troisième mandant pour Alpha Condé.

Et ce lundi, le reggae man, qui avait annoncé sa candidature pour la mairie de Matoto, a été arrêté dès qu’il est arrivé sur le point de départ de la marche. Selon un de ses proches que Guinéenews© a joint au téléphone, dès qu’Elie est descendu de sa voiture, des forces de l’ordre l’ont appelé, mais il leur a répondu à chaque fois qu’il n’a pas leur temps. C’est ainsi, souligne notre interlocuteur, un d’entre eux a dit : « Embarquez-le ». Sitôt dit, sitôt fait.

Selon certains, il a été conduit à la Direction des investigations judiciaires (PM3) de Matam, alors que d’autres parlent de la Direction de la police judiciaire (DPJ).

Nous avons tenté de joindre son avocat pour avoir plus de détails, mais son téléphone a sonné ‘’occupé’’.

Nous y reviendrons.