Archief

Categories

‘’Dieu ou rien’’ et ‘’La force du silence’’.

Livre: le Cardinal Robert Sarah présente son diptyque, ‘‘Dieu ou rien’’ et ‘‘La force du silence’’

‘’Dieu ou rien’’ et ‘’La force du silence’’. Ce sont là les titres de deux ouvrages présentés jeudi 7 septembre à Conakry. Ils sont de Son Eminence, le Cardinal Robert Sarah qui, à une époque de plus en plus bruyante marquée notamment par l’emprise de la technique et des biens matériels, réalise que c’est certainement une gageure que de vouloir écrire un livre consacré au silence, au moment où le monde émet tant de bruits que la recherche de quelques gouttes de silence n’en devient que plus nécessaire.

Dans le premier ouvrage, le religieux écrit qu’à force de repousser le divin, l’homme moderne se retrouve dans un grand silence, face une épreuve angoissante et oppressante. Par ce chef-d’œuvre, le Cardinal veut rappeler que la vie est une relation silencieuse entre le plus intime de l’homme et Dieu.

«Le silence est indispensable pour l’écoute de la musique de Dieu : la prière nait du silence et y revient sans cesse plus profondément», lit-on, entre autres, dans ses lignes. ‘’Dieu ou rien’’ est une véritable consécration littéraire de l’auteur. Il est traduit dans 14 langues, avec plus de 400.000 exemplaires vendus à travers le monde.

Par le second ouvrage intitulé ‘’La force du silence’’, le Cardinal Robert Sarah entreprend de redonner au silence ses lettres de noblesse. «Les hommes qui ne connaissent pas le silence peuvent-ils jamais atteindre la vérité, la beauté, l’amour », s’interroge-t-il avant de se répondre par ce qui suit : «la réponse est sans appel : tout ce qui est grand et créateur est fait de silence. Dieu est silence», coupe court le Cardinal Sarah.

Qui est Robert Sarah ?

Né dans la brousse africaine au sein d’une famille Coniagui qui ne possédait que d’une modeste case en briques, il a quitté son village à 11 ans afin d’entrer au petit séminaire avec pour seul trésor une seule valise confectionnée par son père.

Après avoir été ordonné prêtre en Guinée, un pays alors miné par l’une des dictatures les plus sanguinaires d’Afrique, il est devenu, à 33 ans, le plus jeune archevêque du monde et a lutté avec une énergie formidable pour la liberté de son peuple.

Homme profondément spirituel, Robert Sarah a été appelé en 2001 par le pape Jean Paul II à Rome. Benoit XVI l’a créé Cardinal en 2010 et le Pape François a fait de lui l’un de ses plus proches collaborateurs en le nommant à la tête de la prestigieuse Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.

Au fil d’un entretien exclusif, le Cardinal, réputé pour sa liberté de parole, livre ses réflexions sur l’Eglise, les papes, Rome, le monde moderne, l’Afrique, l’Occident, la morale, la vérité, le mal et Dieu toujours.