Archief

Categories

des citoyens expriment leur désagrément

Rupture de cartes d’identité nationale à Labé : des citoyens expriment leur désagrément

La production des cartes d’identité nationale est bloquée depuis quelques jours dans la commune urbaine de Labé. Une rupture de planche serait la cause principale de cette situation qui inquiète bon nombre de citoyens. Certains parmi eux dénoncent une négligence des autorités compétentes, a constaté sur place Guinéenews.

Malgré cette rupture inopinée, le Commissariat central de police de Labé ne désemplit plus.

Madame Aïssatou Diallo en instance de voyage pour Dakar, chez son mari a doublement été déçu par la situation : « je suis là pour me procurer d’une carte d’identité nationale afin d’aller à Dakar chez mon mari, mais impossible. Ils m’ont demandé de revenir prochainement.»

Maitre Oury Diallo est lui aussi confronté au même problème: « je suis venu chercher une carte d’identité nationale pour mon enfant qui doit voyager. Mais, ils m’ont dit d’attendre ce jeudi. Donc, je n’ai pas pu avoir la pièce aujourd’hui.»

Sur les raisons de cette rupture qui impacte négativement les activités des citoyens, le commandant Bah Mamadou Dian, chef section identité judiciaire au commissariat central de Labé, rassure: « cette rupture est temporaire. Depuis trois jours on n’a pas produit de carte d’identité par manque de planche. Actuellement, on n’a un missionnaire à Conakry qui est allé chercher la commande pour nous approvisionner.»

Choqué par cette rupture qu’il impute à la négligence des autorités compétentes, Maître Oury  leur demande de tout faire pour qu’un citoyen qui veut voyager ait ce document sans souci. Mais si un citoyen qui a besoin d’un papier rencontre ce genre de difficultés, c’est vraiment découragement, a-t-il fustigé.

Toutes les dispositions sont prises, poursuit monsieur Bah avant de lancer un appel aux citoyens. « D’ici jeudi, nous avons l’espoir que les planches seront là. Ainsi nous demandons aux citoyens de prendre patience, a conclu le commandant Bah Mamadou Dian, chef section identité judiciaire au commissariat central de Labé.

Pour l’instant tous les regards restent braqués sur la capitale Conakry où réside le fournisseur en planches.

Alaidhy Sow labé, pour Guinéenews.org