Archief

Categories

Centre de Santé Bernard Kouchner

Centre Kouchner: plusieurs patientes de la « faiseuse de grossesse» convoquées pour des tests

Avoir un enfant reste la préoccupation de nombreuses femmes. Après avoir passé dans plusieurs structures sanitaires sans succès, nombreuses sont des femmes ruent désormais dans les bras d’une guérisseuse traditionnelle très réputée à Dabompa, un quartier de la commune de Matoto, en haute banlieue de Conakry. De bouche à oreille, il se raconte un peu partout  à Conakry que cette « faiseuse de miracle » permet aux femmes de tomber enceinte.

Mais le malheur pour cette guérisseuse du nom de N’Na Fanta est le fait que des femmes qu’elle déclare enceintes, peuvent faire plus de neuf mois de grossesse. Certaines peuvent faire jusqu’à 18 mois avant d’accoucher. Pire, les grossesses ne sont souvent pas détectables par les hôpitaux. C’est ce qui a conduit à son arrestation par les hommes du colonel Moussa Tiégboro Camara.

Ce lundi 15 janvier, des femmes déclarées enceintes  grâce à N’Na Fanta ont été reçues au centre « Mère et enfant » Bernard Kouchner de Coronthie pour des examens d’usage. Elles doivent, à cet effet, faire l’écographie afin de savoir si réellement elles sont enceintes. Les médecins les appellent à tour de rôle.

La directrice dudit centre dit ne pas pouvoir se prononcer sur cette situation qui est déjà en instruction judiciaire.

Si certaines patientes de N’Na Fanta lui en veulent à mort, d’autres reconnaissent les vertus de son médicament. «Moi qui je suis là, je suis enceinte de 5 mois. J’avais dépensé plusieurs millions dans les hôpitaux afin de tomber enceinte, mais en vain. Chez N’Na Fanta, j’ai vu des femmes accoucher. Actuellement, pendant qu’elle est arrêtée, il y a des femmes en travail chez elle. Quand vous allez elle, elle vous donne de la feuille sèche que vous préparez avec du riz puis vous mangez », a expliqué une autre patiente qui croit à la guérisseuse traditionnelle.