Archief

Categories

attaque à main armée

Insécurité à Conakry : Un mort dans une attaque à main armée, à Yatayah

Un groupe de bandits armés s’est attaqué à une boutique ce lundi 17 juillet 2O17 aux environs de 19 heures au quartier Yatayah T6 dans la commune de Ratoma. Attaque au cours de laquelle le propriétaire de la boutique a été tué et des millions de francs guinéens emportés par les malfrats qui ont réussi à s’en fuir, a appris Guinéenews© de sources proches de la victime.

Les bandits ont tiré plusieurs balles. Touché dans la fusillade, le propriétaire de la boutique Madou Bailo Bah, la trentaine a succombé à ses blessures, selon des témoins.

Le frère de la victime Michael Diallo relate les faits : « J’étais dehors ent rain de prendre de l’air quand subitement ont surgit quatre hommes dont trois qui étaient armés jusqu’aux dents avec des armes automatiques. Ils ont essayé de rentrer en nous insultant c’est là qu’ils ont tiré à bout portant. C’est dans cette confusion que l’un d’entre nous le nommé Mamadou Bailo Bah a été touché », relate le rescapé.

Dans l’assaut, les malfrats ont réussi à partir avec des millions de francs guinéens et des objets en valeurs poursuit Michael Diallo.

« Après qu’ils nous ont insultés et intimidés, plusieurs jeunes du quartier, ils sont rentrés dans la boutique prendre beaucoup d’argent et des objets et se sont enfuis dans leur véhicule. C’est après 10 à 15 mn qu’on a vu arriver la BAC 13 », déplore-il.

« C’est la deuxième attaque en deux semaines. Mais cette fois-ci les bandits sont venus avec l’intention de tuer », affirme la victime.

« Nous étions très terrifiés parce que c’est la deuxième attaque en deux semaines. La première fois, ils ont pris de l’argent près de 30 millions et une dizaine de téléphones. Mais ce lundi ils sont venus dans l’intention de faire du mal parce qu’ils nous ont dit de rentrer qu’ils vont nous tuer tous », poursuit-il.

« Nous disons à l’autorité de prendre ses responsabilités. La sécurité c’est le rôle régalien de l’État. Il doit assurer la sécurité de la population pour que les gens puissent vivre paisiblement et continuer leurs activités », c’est l’appel que Michael Diallo lance à l’État.

Selon la même source, une enquête a été ouverte pour retrouver les responsables de l’attaque.