Archief

Categories

Athlétisme

5e édition du semi-marathon de Conakry : un record en terme de participation

La 5e édition du semi-marathon Total Guinée de Conakry s’est déroulée, ce dimanche 14 mai 2017, au centre de Conakry. Au total, 36 cadeaux ont été offerts aux six premiers gagnants de chaque trajet (5, 12 et 21 Km) en série homme et femme.
Au total, près de 5 000 athlètes étaient en lice sur les 5, 12 et 21 Km. Une première, les deuxième et troisième âges ont pris part à la course de l’héliport de Belle vue au stade du 28 septembre. Les premiers en série homme et femme sur les 21 Km ont eu une moto. Les trois premiers de chaque trajet ont obtenu des médailles, alors que les trois suivant, dans les deux séries, ont eu des cadeaux et des gadgets.

Placée sous le slogan « je marche et cours pour mon cœur », cette édition est organisée par la fédération guinéenne d’athlétisme, en appui avec la société d’hydrocarbure Total Guinée et ses sponsors tels BICIGUI, SOBRAGUI et Orange Guinée.
Présent à la cérémonie, le président de l’Athlétisme guinéen, le contre-Amiral Lansana Touré, a remercié Total-Guinée et ses alliés pour le succès du semi-marathon.
Pour sa part, Cheick Oumar Diallo, directeur général de Total Guinée, a exprimé sa joie en raison de l’engouement chez les athlètes qui passe de plus de 1000 à 5000 athlètes.
« Lorsque nous avons repris le semi-marathon en 2012, on était à 1000 athlètes. Aujourd’hui, nous parlons de 5000, donc en 5 ans nous avons multipliés le nombre des concurrents par 5. Je pense que c’est déjà significatif, et on va faire avec la même organisation avec l’appui de l’Etat pour qu’on puisse intéresser davantage le monde en Guinée. D’autant plus que le sport et la santé sont deux choses indissociables ».
Cette année, a-t-il ajouté, on a placé sous le signe des maladies cardiovasculaires, parce qu’on s’est rendu compte que ça touche à peu près un tiers de la population Guinéenne. « Nous, on assure une visibilité afin d’aider ces athlètes à participer de plus en plus à des compétitions à travers nos évènements », a-t-il encore expliqué.
Dans la même foulée, le patron de la SOBRAGUI, Ariski Azoug a dit que sa société soutient Total pour la promotion de toutes les activités sportives et culturelles en Guinée.

« Ce qui est surtout intéressant, je crois que la première édition, on avait 1500 athlètes, la deuxième 2000, l’année dernière 4500 et je crois qu’on a fait les 10 000 cette année. Ce semi-marathon devient un évènement majeur en Afrique de l’Ouest ».
En réponse, Fodéba Isto Keïra, secrétaire général du ministère des Sports, soutient que ce semi-marathon est la preuve éloquente du partenariat gagnant- gagnant.
Pour terminer, il a souhaité que la prochaine édition passe du semi-marathon au Marathon.

Cet article 5e édition du semi-marathon de Conakry : un record en terme de participation est apparu en premier sur Guinéenews.

Tournoi ouest-africain d’athlétisme, à Conakry : deux premiers médailles pour la Guinée

Le ministre du Commerce Marc Yombouno — représentant son homologue des Sports — a lancé vendredi au stade de Nongo, le championnat senior de la région 2 de la confédération africaine d’athlétisme et le tournoi junior de la CEDEAO. La compétition va se poursuivre jusqu’au 14 mai. Sur 16 pays attendus — les 15 pays de la CEDEAO et la Mauritanie — c’est 11 qui ont pu envoyer des athlètes à Conakry. Les moyens étant limité, vingt épreuves ont été retenues pour cette édition du championnat sous-regional d’athlétisme.

Pour cette première journée, il y a eu du 100 m hommes, du lancer du poids, du saut en longueur (hommes et dames), du 100 m dame et du 800 m dame. Et la Guinée a pu glaner deux médailles. Une médaille de bronze en saut en longueur et une médaille d’argent en lancée du poids.

Par contre, nos athlètes ont eu du mal à s’affirmer dans les épreuves de course. Dans une des courses de 100 m hommes, Khoudar Bah est même arrivé 7ème et dernier avec 11 » 3. Le même rang pour la représentante guinéenne en 800 m hommes. Dans le premier 800 m hommes, Lansana Keita, l’espoir des Guinéens, a mis 1′ 57  » pour arriver cinquième. « Je suis content de courir devant mon public même si je suis déçu du résultat. La raison est tout simple ; nous travaillons dans des conditions très difficiles », s’est exprimé l’athlète après son échec.

Aissata Deen Conté a fait un peu mieux en mettant 12 » 6 pour arriver troisième dans la première course de 100 m femmes.

Au terme de cette première journée, les estimations placent le Sénégal en tête des médailles, suivi de la Gambie. De toute façon, Atef Chaloub, le président de la Fédération Guinéenne d’Athlétisme, n’est pas déçu. Il tient plutôt à remercier la presse qui s’est largement mobilisée pour accompagner le premier championnat international d’athlétisme en Guinée. « Réunir 11 pays n’est pas aisé, surtout que nous n’avions pas eu assez de temps pour organiser la compétition », a exprimé Chaloub.

En effet, la Guinée a profité du désistement de la Sierra Leone pour décider de l’organisation de la compétition. Et, elle n’a eu que 40 jours pour la préparer. Conséquence : ce vendredi, les tribunes du grand stade de Nongo sont restées quasi vides comme si le pays n’accueillait pas de compétition internationale. « Nous avons fait de notre mieux pour mobiliser les écoles, mais il y a tellement de complications dans les démarches que nous avons dû abandonner. L’essentiel c’est de réussir l’organisation, quand nous aurons des champions internationaux, les gens viendrons nous suivre », estime Atef Chaloub.

Sur la performance des athlètes, le président de la Fédération Guinéenne d’Athlétisme est convaincu que les juniors qui rentrent en lice ce samedi, vont faire mieux que leurs ainés. La Guinée, engagée dans toutes les épreuves sauf en saut en hauteur, a présenté une vingtaine d’athlètes.

Il faut signaler qu’au départ, 420 athlètes étaient attendus à la compétition. « Avec les problèmes financiers de nos différents pays, c’est finalement 265 athlètes qui sont attendus », avait indiqué Chaloub, trois jours avant le tournoi. La plupart des équipes ont d’ailleurs rallié Conakry par voie routière.

Cet article Tournoi ouest-africain d’athlétisme, à Conakry : deux premiers médailles pour la Guinée est apparu en premier sur Guinéenews.