Archief

Categories

ASEAN

« Une Ceinture, une Route » : un lien entre les cœurs et les peuples

Wu Chuqi, journaliste au Quotidien du Peuple, Partenaire de guineenews.org

Les expositions culturelles de l’Expo 2017 Chine – ASEAN ont ouvert le 13 avril au centre des Expositions internationales à Nanning. Les expositions culturelles de cette année ont pour thème de « construire conjointement la Route de la soie maritime du 21ème siècle, et promouvoir la communion des cœurs et esprits entre la Chine – ASEAN », au moyen d’une «exposition multi-section », pour créer la plate-forme d’échange culturel de la Chine et l’ASEAN dans un domaine d’expertise, apprécié par les masses et aux divers éléments tout en rassemblant l’affichage, l’expérience et l’observation. Agence Xinhua

Le 11 mai, le Bureau d’information du Conseil des affaires de l’Etat -le gouvernement chinois- a tenu une conférence de presse, lors de laquelle des camarades responsables du Département central de la propagande, du Ministère de l’éducation, du Ministère de la culture, de l’Administration d’État de la presse, de l’édition et de la radio-diffusion, du Centre chinois des échanges économiques internationaux ont présenté la situation des échanges entre peuples dans les pays situés le long du parcours de l’initiative « Une Ceinture, une Route ».

Selon Tuo Zhen Vice-ministre de l’introduction Département de la propagande centrale, depuis le lancement de ce projet majeur qu’est l’initiative « Une Ceinture, une Route » a reçu une réponse enthousiaste de la part des milieux universitaires chinois et étrangers. Selon des statistiques incomplètes, les institutions de recherche et universités chinoises ont mis en place des plate-formes de recherche « Une Ceinture, une Route », dont le nombre a déjà atteint 300. La participation de groupes de réflexion étrangers de renom aux institutions de recherche « Une Ceinture, une Route » a atteint plus de 50, et en Asie centrale, en Asie du Sud-Est, aux États-Unis et en Europe, des groupes de réflexion ont mis sur pied des équipes de recherche pour conduire des recherches sur l’initiative « Une Ceinture, une Route », et d’ores et déjà, un certain nombre de résultats de ces recherches ont été publiés. Ainsi, les groupes de réflexion chinois ont quant à eux publié plus de 400 volumes sur l’initiative « Une Ceinture, une Route », et les groupes de réflexion internationaux de renom ont quant à eux publié plus de 100 rapports de recherche.

Selon Zhang Xiaoqiang, vice-président exécutif du Centre chinois des échanges économiques internationaux, lors des sessions thématiques parallèles d’« échanges entre groupes de réflexion », les experts de ces institutions se concentreront sur la façon de faire progresser la coopération pour la construction de l’initiative « Une Ceinture, une Route » et comment faire jouer un rôle actif aux groupes de réflexion, pour former un « consensus multicolore sur la construction de la Route de la Soie ».

Tian Xuejun, Vice-ministre de l’éducation, a pour sa part annoncé que le Ministère de l’éducation allait assurer une promotion énergique du programme d’étudiants étrangers « Route de la Soie » pour cultiver des messagers de la communication entre les peuples. De même, le programme de bourses du gouvernement chinois « Route de la Soie », a promis de fournir chaque année 10 000 bourses à de nouveaux étudiants des pays situés le long du parcours de l’initiative « Une Ceinture, une Route ».

Ding Wei, Sous-ministre de la culture, a présenté les travaux liés aux échanges culturels. Le Ministère de la culture a renforcé la coopération avec les gouvernement et, à la fin de 2016, déjà plus de 60 pays situés le long du parcours de l’initiative « Une Ceinture, une Route » avaient signé l’Accord intergouvernemental sur la coopération culturelle. La Chine espère aussi que, d’ici 2020, les échanges culturels avec ces pays et régions situés sur le parcours de l’initiative impliqueront 30 000 personnes ; elle invitera également 800 chercheurs de groupes de réflexion de renom, chercheurs et traducteurs à venir en Chine pour des échanges et des formations, et 150 jeunes talents internationaux seront formés en restauration culturelle et gestion des musées.

Enfin, Tong Gang, directeur adjoint de l’Administration d’État de la presse, de l’édition et de la radio-diffusion, a déclaré que, afin de permettre à la radio, la télévision, la presse et l’édition de jouer un rôle de lien dans l’initiative « Une Ceinture, une Route », ladite administration a mis en œuvre depuis 2013 le « Projet de pont cinématographique et télévisé de la Route de la Soie » et les « Travaux d’érudition de la Route de la Soie ». En 2014 a été fondé le Festival International du Film de la Route de la Soie. A la date de 2016, les pays participant à ce festival ont atteint le nombre de 57.

Cet article « Une Ceinture, une Route » : un lien entre les cœurs et les peuples est apparu en premier sur Guinéenews.

Le volume des échanges entre la Chine et les pays le long de « la Ceinture et la Route » atteint 20 000 milliards de Yuans

Wang Ke, Zhao Zhanhui, journalistes au Quotidien du Peuple, partenaire de Guinéenews.org

Lors d’une conférence de presse tenue le 10 mai par le Bureau d’information du Conseil des affaires de l’Etat, un responsable du Ministère du commerce chinois a déclaré que, depuis le lancement de l’initiative « la Ceinture et la Route », des résultats remarquables ont été obtenus dans la coopération économique et commerciale avec les pays situés le long du parcours de l’initiative. Entre 2014 et 2016, la Chine et ces pays ont accumulé un volume total des échanges de 20 000 milliards de Yuans et ont enregistré un taux de croissance supérieur à la moyenne mondiale.

Les diverses plates-formes comme l’Expo Chine-ASEAN, l’Expo Chine-Asie du Sud, l’Expo Chine-Asie-Europe, l’Expo Chine-pays arabes, ont pleinement joué leur rôle tout en facilitant l’interaction entre les entreprises et le partage d’opportunité d’affaires le long du parcours de l’initiative.

En ce qui concerne la coopération des investissements, la Chine encourage ses entreprises chinoises à investir dans les pays le long du parcours. Entre 2014 et 2016, les entreprises chinoises ont enregistré des investissements directs à l’étranger à plus de 50 milliards de dollars et le montant des nouveaux projets sous contrat signés avec ces pays a atteint 304,9 milliards de dollars. En même temps, un nouvel assouplissement a été accordé aux investissements étrangers et la Chine a amélioré l’environnement commercial pour attirer plus d’investissements.

De même, les entreprises chinoises ont construit 56 zones de coopération économique et commerciale dans 20 pays concernés, avec des investissements de plus de 18,5 milliards de dollars. Ceci a eu pour résultat une augmentation de plus de 1,1 milliard de dollars de revenus fiscaux et de 180 000 emplois dans les pays d’accueil.

Selon les précisions données par la Commission nationale du développement et de la réforme, le Forum de « la Ceinture et la Route » va se dérouler en trois phases, à savoir la cérémonie d’ouverture, la table ronde des dirigeants et les réunions de haut niveau. Celles-ci se feront sous la forme de « 6 + 1 »,  avec une séance plénière de haut niveau et six réunions thématiques en parallèles. Les invités chinois et étrangers discuteront de coopération dans des domaines tels que les infrastructures, les investissements industriels, le commerce et la coopération économique, l’énergie et les ressources, la coopération financière, les échanges culturels, l’environnement écologique et la coopération maritime. Plus de 1 500 invités chinois et étrangers devraient assister à ce forum, dont plus de 850 invités étrangers venus de plus de 130 pays et plus de 70 organisations internationales.

Cet article Le volume des échanges entre la Chine et les pays le long de « la Ceinture et la Route » atteint 20 000 milliards de Yuans est apparu en premier sur Guinéenews.