Archief

Categories

art et culture

Le célèbre écrivain Williams Sassine renaît dans un bouquin d’Elisabeth Degon !

Un livre sur l’auteur Williams Sassine. Il tombe à pic puisque nous sommes dans l’année de célébration des auteurs guinéens à travers Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017. Intitulé ‘’Williams Sassine, itinéraires d’un indigné Guinéen’’, ce bouquin a été dévoilé ce jour au grand public guinéen à la médiathèque de l’espace culturel Sory Kandia Kouyaté, a-t-on constaté.

Un écrit d’Elisabeth Degon édité par la Maison Karthale qui décrit parfaitement la vie que menait l’auteur Sassine. Au cours de cette dédicace qui a connu la présence des membres de la famille de l’auteur défunt, Mme Elisabeth a souligné que cet ouvrage est le fruit de longues années de recherche aussi bien en France qu’en Afrique, principalement dans trois pays à savoir la Guinée, le Gabon et la Mauritanie. De la fouille dans les bibliothèques et archives en passant par la réalisation de séries d’entretiens émouvants avec ses proches ainsi que les consultations des textes et correspondances ou encore des émissions littéraires auxquelles Williams Sassine a participé en France, en Belgique et celles conservées par sa famille.

Pourquoi écrire sur Williams Sassine ? L’auteure Degon répond : « Mon choix est tombé sur lui parce que c’est l’auteur qui m’a touché quand je suis arrivé en Guinée et que j’ai découvert. C’était en 1996 et il est mort tôt, 4 mois après l’avoir croisé. Je n’ai pas eu d’occasion de le revoir. Ce qu’il écrivait me touchait, c’est un humaniste. C’est un homme qui aimait le peuple qui voulait équité et égalité, qui se révoltait contre les injustices. Il m’a beaucoup touché et j’aimerais bien qu’on puisse continuer à prêcher la parole de Sassine, à écouter ses propos et à les diffuser. J’aimerais qu’on le lise, qu’on le trouve dans toutes les bibliothèques et qu’on puisse lire sa biographie pour donner un tout peu envie d’en savoir plus… Sassine était quelqu’un extrêmement intelligent. Savez-vous qu’il a fait toute sa scolarité en 5 ans de la 6e à la terminale, il a sauté deux classes et se sont des témoignages que tout le monde m’a donnés… », explique-t-elle.

Conservateur en chef honoraire des bibliothèques, il faut dire que cet ouvrage d’Elisabeth Degon est l’un des plus beaux cadeaux qu’on puisse offrir à la Guinée en signe d’hommage à l’un des écrivains les plus originaux de sa génération. Célèbre pour ses romans ‘’Saint Monsieur Baly’’, ‘’Le Zéhéros n’est pas n’importe qui’’ ou encore sa Chronique assassine qu’il faisait paraître dans l’hebdomadaire satirique Le Lynx ; ce livre présente une biographie exhaustive et une chronologie détaillée sur le parcours d’enseignant, d’écrivain et de journaliste qu’a été cet grand homme discret aux multiples facettes.

Un effort qu’a salué tout particulièrement le Commissaire général de CCML 2017, Sansy Kaba Diakité. Pour lui, « ce n’est qu’un hommage mérité rendu à cet homme de lettres », s’en réjouit-il.

Guinée : Nelson Mandela et Alpha Condé érigés en monuments à Conakry

A la faveur du mandat “Conakry, capitale mondiale du livre”, deux monuments d’aluminium ont été inaugurés le vendredi 16 juin des deux côtés du pont du 8 novembre (Conakry) par le commissariat général dudit événement et par le gouvernement guinéen, a constaté sur place Guinéenews©.

Sur le premier monument de six tonnes et demi sur six mètres le premier appelé “I have a dream”, l’on découvre l’effigie d’Alpha Condé, la statue Nimba et un livre ouvert avec des citations de grands auteurs comme Victor Hugo, Paul Biart, et tant d’autres hommes littéraires.

Sur le second appelé “46664” et qui pèse deux tonnes sur trois mètres de hauteur, l’effigie de la figure du combat contre l’apartheid Nelson Mandela. Toutes les deux sculptures sont faites en aluminium et elles sont signées des mains du Français Stephane Cipre.

Pour Sansy Kaba commissaire général de “Conakry, capitale mondiale du livre”, ces deux oeuvres artistiques dépassent de loin le cadre culturel et même le mandat “capitale mondiale du livre” car “plusieurs générations après nous se rappelleront de l’importance du livre et de l’art dans le développement de la Guinée. C’est un juste retour de la bauxite qui est exploitée en Guinée et qui est transformée en aluminium à l’étranger”, a-t-il confié à Guinée.

Quant à l’artiste Stéphane Cipre, la joie de présenter Nelson en Afrique, est une satisfaction dans son ambition culturelle.  » Je suis très fier de fair le portrait de Nelson Mandela ; c’est un grand jour pour moi car cela fait un an et demi que je travaille sur le projet des deux monuments « , a-t-il affirmé.

Donateur des deux sculptures, Fadi Wazni président du Conseil d’Administration du consortium SMB-WAP, a quant à lui expliqué que la fondation (SMB-WAP) a trouvé opportun de soutenir l’évènement “Conakry capitale mondiale du livre” par ce don d’œuvres. « Ce sont des œuvres qui ont une signification très importante de par leur conception, mais pour nous SMB-WAP, elles ont une toute autre signification. Parce que la matière première qui a été utilisée, l’aluminium provient de la bauxite de Guinée », a confié Fadi Wazni.

A noter que le choix de la date n’est pas fortuite car elle rappelle le massacre des enfants de Sowéto (Afrique du Sud). Et la cérémonie a connu la présence des autorités gouvernementales qui n’ont pas voulu se faire conter cette journée.

Cet article Guinée : Nelson Mandela et Alpha Condé érigés en monuments à Conakry est apparu en premier sur Guinéenews.