Archief

Categories

Armée guinéenne

Armée : le commandant de la région militaire de N’zérékoré vient de rendre l’âme

C’est une mauvaise nouvelle pour la haute autorité de l’armée guinéenne et pour les populations de la région forestière. Le colonel Madjou Baldé, commandant de la 4e région militaire de N’zérékoré vient de rendre l’âme à l’hôpital régional de N’zérékoré des suites d’une courte maladie.

Cet officier supérieur de l’armée guinéenne a été hospitalisé dans la matinée de ce mardi 19 septembre aux environs de 10 heures avant de rendre l’âme deux heures plus tard.

Le colonel Madjou, intellectuel était connu pour sa lutte pour le renforcement des relations civilo-militaires ainsi que pour son dévouement à la cause des jeunes de la région.

Nous y reviendrons…

Armée: les soldats du bataillon Gangan 2 décorés à Kindia

Au terme de 12 mois de mission bien remplie sur le front de la lutte contre le terrorisme islamiste au compte de la MINUSMA, à Kidal dans le Nord-Mali, les soldats guinéens du bataillon Gangan 2 ont été décorés mercredi 13 septembre à Kindia, au camp du Bataillon spécial des commandos en attente, communément appelé Samoreya.

Cette cérémonie solennelle de reconnaissance de l’Etat, présidée par le ministre d’Etat, ministre chargé de la Défense nationale, s’est déroulée en présence de la haute hiérarchie de l’Armée, de la présidente de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale, Mme. Condé, Hadja Djèné Saran Camara, des Attachés de Défense de la France et des Etats-Unis, des autorités régionales et préfectorales de Kindia…,

Il faut également souligner que les soldats tombés sur le front, qui sont désormais considérés comme des martyrs de la guerre contre le terrorisme, furent, eux aussi, décorés à titre posthume. Ils ont été représentés à cette cérémonie par leurs parents. Lisez in extenso le discours qui a été prononcé, à cet effet, par le ministre Mohamed Diané.

  « -Madame la Présidente de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale ;

  • Madame la Gouverneur de la Région de Kindia ;
  • Monsieur le Préfet de Kindia ;
  • Monsieur le Chef d’Etat- major Général des Armées ;
  • Monsieur le Haut Commandant de la gendarmerie, Directeur de la Justice Militaire ;
  • Messieurs les officiers généraux ;
  • Messieurs les Attachés de Défense de la France et des Etats-Unis d’Amérique ;
  • Messieurs les Chefs d’Etat-major Particulier, Terre, Air et Mer ;
  • Monsieur le Commandant de la 1ère Région Militaire de Kindia ;
  • Monsieur le Commandant du Bataillon spécial des commandos en attente de Samoreya ;
  • Monsieur le Commandant du bataillon Gangan 2 ;
  • Officiers, Sous- officiers et militaires du rang ;

 Mesdames et Messieurs

Après Nimba 1 et 2 puis Gangan 1, nous voici une nouvelle fois mobilisés pour solenniser la fin de la mission de Gangan 2.

Avant tout propos, je vous invite à observer une minute de silence en la mémoire de nos six camarades tombés au champ d’honneur pour la patrie.

Au nom du Président de la République, Professeur Alpha CONDE et au nom du gouvernement, je voudrais, dès ici, féliciter et remercier nos vaillants soldats au terme de 12 mois de mission au sein de la MINUSMA.

En effet, vous avez accompli votre mission avec discipline, ténacité et professionnalisme, malgré toutes les difficultés liées à l’environnement et à la cruauté des attaques récurrentes contre votre position à KIDAL qui ont coûté la vie à  quatre de nos soldats :

  • Capitaine Pépé THEORO
  • Sous-lieutenant SOUA BONAMOU
  • Adjudant-chef Ibrahima Sory SOUMAH
  • Adjudant-chef Alsény Yarie CONTE

A ceux-ci s’ajoutent le capitaine Tima FOFANA et l’adjudant- chef Souleymane KEITA, rappelés à Dieu par suite de maladie.

Je remercie particulièrement les femmes du contingent qui ont mérité une nouvelle fois leur place dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

En reconnaissance des énormes sacrifices consentis, le Gouvernement de la République de Guinée vous décerne la médaille commémorative-Mali, que nos martyrs cités plus haut reçoivent à titre posthume.

Avant de terminer, je voudrais remercier tous les partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent dans cette noble mission.

Par ma voix, le chef de l’Etat et le gouvernement réaffirment leur volonté de coopération dans la recherche des solutions aux problèmes de paix et de stabilité en Afrique et dans le monde.

Que les prières et les bénédictions du peuple de Guinée accompagnent  Gangan 3 qui vous relève à KIDAL.

Vive la coopération et la solidarité internationales ;

Vive l’Armée guinéenne ;

Vive le Président de la République, Professeur Alpha CONDE ;

Je vous remercie. »

 

Pr Djéliman Kouyaté : « la Guinée sera présente au Mali jusqu’au retour effectif de la paix »

Trois soldats guinéens de la mission des Nations Unies à Kidal, au nord Mali ont trouvé récemment la mort et huit autres blessés suite à une attaque terroriste.

Malgré cette autre attaque meurtrière contre le contingent guinéen de la MINUSMA, les autorités de Conakry semblent déterminer à lutter efficacement contre le terrorisme et à poursuivre le combat aux côtés des soldats maliens et d’autres pays.

A N’Zérékoré où il séjourne dans le cadre d’un atelier sur la vulgarisation de la loi sur le maintien d’ordre public, Pr Djéliman Ousmane Kouyaté, Conseiller politique au ministère à la Présidence chargé de la Défense nationale a indiqué que la Guinée sera présente au Mali jusqu’au retour à une situation normale.

Dans une interview accordée à Guinéenews, le président de la Commission technique de suivi de la réforme du secteur de la sécurité en Guinée rappelle tout d’abord que l’objectif du ministère de la Défense, celui de doter le pays d’une armée modèle avant 2020.

« D’ici à 2020, nous voulons avoir un type nouveau d’armée avec un sens élevé de prise en compte des relations normales entre la population et elle. Cette projection nous amène aujourd’hui à être présents à Kidal. Nous sommes à Kidal non seulement dans le cadre des relations qui existent entre la Guinée et le Mali mais aussi dans le cadre de la mise en œuvre de l’engagement du président de la République. Dans son discours d’investiture, il a promis le retour effectif de la Guinée sur la scène internationale. Aujourd’hui, au même titre que sa diplomatie, l’armée guinéenne est présente au Mali, en République Centrafricaine, au Sud Soudan, au Sahara occidental et nous envisageons d’ajouter dans un temps à venir », dira Dr Kouyaté.

Pour ce qui concerne la présence des soldats guinéens à Kidal, le Conseiller du ministre Mohamed Diané est au ne peut clair : « aujourd’hui, notre présence au Mali est dictée par des valeurs à la fois de culture, de civilisation et de tradition que nous partageons ensemble mais aussi par la géographie. En d’autres termes, nous serons au Mali tant que la situation qui prévaut actuellement durera. C’est-à-dire, jusqu’au retour effectif de l’Etat de droit avec le contrôle effectif du pays par l’Etat malien. Cela est dicté par des valeurs et nos pères fondateurs l’ont dit avant nous. C’est un héritage que nous avons, la Guinée et le Mali sont deux poumons d’un même corps. C’est dans ce cadre que nous sommes au Mali et que nous resterons au même titre que les Maliens l’ont été ici en 1960 ».

Facely Konaté