Archief

Categories

appréciation de citoyens

Politique : la promulgation du code électoral diversement appréciée par les citoyens

Les réactions fusent de partout depuis la promulgation du code électoral révisé par le président de la République. À l’instar des politiques, les citoyens aussi ont trouvé leurs mots à dire au micro de Guinéenews.org. Au moment où certains saluent la décision, d’autres par contre dénoncent une manœuvre politique de la part du pouvoir en place pour empêcher les manifestations programmées de l’opposition républicaine.

«Si c’est dans le sens de la volonté politique, je trouve que c’est une bonne chose. D’ailleurs, je pense que cela pourrait apaiser la crise de confiance qui existe entre l’opposition et la mouvance présidentielle. Mais seulement, il faudrait que le président de la République soit à la hauteur de sa responsabilité et se préoccuper du bon fonctionnement du pays. En plus, il doit veiller au respect des engagements pris par son gouvernement », affirme Mamadou Oury Diallo.

« C’est une décision tardive », estime un autre citoyen. Pour lui, cette promulgation du code électoral est une ruse de la part du président pour contrecarrer les manifestations de l’opposition.

« Je ne pense pas que c’est dans le sens d’apaiser la situation, parce que le président pouvait promulguer ce code depuis longtemps. Mais il a fallu combien de mois? À chaque fois qu’il y a des accords le président de la République ne veille pas à leurs applications. Il a attendu que l’opposition menace de descendre dans les rues  pour qu’il passe à l’essentiel», a-t-il commenté.

 Alpha Mamadou Diallo prône  le dialogue, il appelle l’opposition à se ressaisir.

« Si le code électoral est promulgué, l’opposition doit absolument suspendre les manifestations. Quand on se bat pour la démocratie et que petit à petit on arrive à accéder à certains points de l’accord politique du 12 octobre dernier, il faut que l’opposition accepte aussi de suspendre les manifestations et de revenir sur la table du dialogue et attendre la mise en application complète des conclusions de l’accord. »

En attendant de nouvelles décisions l’opposition républicaine compte poursuivre ses manifestations selon le calendrier établi.