Archief

Categories

APIP

Bruxelles : Une délégation guinéenne à la rencontre des Guinéens de Benelux

Dans l’après-midi de ce samedi 11 novembre 2017, une délégation tripartite guinéenne conduite par Barry Mamadou Saïtiou chef de mission et directeur-adjoint des Guinéens de l’étranger, a rencontré à la Porte de Namur à Bruxelles la diaspora guinéenne vivant au Benelux.

La délégation composée des cadres du ministère des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger (MAEGE), de l’agence de promotion des investissements privés (APIP) et de l’organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a été présentée par Aliou Diallo premier conseiller et madame Agnès Touré consule à l’ambassade Guinéé au Benelux et auprès de l’Union européenne (UE).

Prenant la parole, le chef de mission Barry Saïtiou a remercié les compatriotes et le personnel de l’ambassade pour leur disponibilité à faciliter leur mission. L’objectif de la mission est de voir comment impliquer la diaspora guinéenne dans le développement socio-économique de la Guinée, une des priorités du ministre des affaires étrangères Mamady Touré, explique-il en introduction.

La conception, l’élaboration et la mise œuvre de la politique du gouvernement en matière de gestion et de promotion des Guinéens de l’étranger et d’en assurer le suivi, procéder, en rapport avec les services consulaires, au recensement des Guinéens de l’étranger et de gérer le fichier y découlant ; élaborer et promouvoir des politiques et stratégies visant l’implication et la participation effective des Guinéens de l’étranger dans le développement de la Guinée ; mise en place du Haut Conseil des Guinéens de l’étranger, un organe consultatif sont entre des objectifs du ministère des affaires étrangères, a défendu M. Barry.

Il déplorera ensuite le manque de coordination entre son département et les nombreux Guinéens de l’étranger qui font beaucoup de projets pour aider leur famille, leur préfecture ou leur communauté alors qu’il existe une direction technique spécialement dédiée aux compatriotes vivant à l’étranger. Il a invité enfin les Guinéens présents à la rencontre à suivre l’exemple du Sénégal et du Mali où la diaspora est bien structurée et participe activement au développement socio-économique dans ces deux pays.

Madame Mireille Mugisha, responsable de projet et des relations extérieures à l’OIM dira pour sa part que son institution fait partie de la délégation dans le cadre du projet « promouvoir l’engagement socio-économique de la diaspora guinéenne de Belgique ».

Le responsable des Guinéens de l’étranger au sein de l’APIP, Mamadou Alpha Barry soutiendra que l’organisme qu’il représente est une structure qui facilite les investissements privés en Guinée et ceux de la diaspora. Ensuite, il dira qu’il est désormais possible de créer son entreprise en Guinée en 72 heures ou moins et que toutes les formalités se font en seul endroit : le guichet unique de l’entreprise.

De nombreuses questions ont été soulevées par les Guinéens présents à la rencontre notamment celles liées à la corruption, au mauvais climat des affaires, le manque d’une justice efficace, le manque de sécurité dans le pays, le manque d’électricité et l’insalubrité, etc. Tous ces problèmes constituent un frein aux investissements en Guinée, estiment nombreux de nos  compatriotes.

La rencontre a pris fin par un cocktail où les discussions ont continué avec des questions plus précises aux membres de la délégation.

Economie : l’APIP-Guinée invite les guinéens de la diaspora à la journée portes ouvertes le 23 septembre prochain Au cours d’un point de presse qu’elle a organisé le vendredi 15 septembre 2017, la direction générale de l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée), a invité les guinéens de l’étranger et particulièrement ceux qui vivent en Amérique du Nord, à l’organisation de la journée portes ouvertes qui est prévue le samedi 23 septembre prochain à Times Square (New-York) aux Etats-unis, a constaté sur place Guineenews. En droite ligne avec sa feuille de route qui est celle d’encourager l’investissement en Guinée et surtout de promouvoir l’entreprenariat, cette cérémonie concoctée en collaboration avec la mission permanente de la Guinée aux Nations-Unies, l’Ambassade de la Guinée aux Etats-Unis, le ministère des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger, sera une plate-forme pour inciter les guinéens de la diaspora à investir dans les projets en Guinée. Parlant des objectifs de cette journée, Guillaume Curtis directeur général de l’APIP-Guinée, a affirmé: :”il sera question d’expliquer aux guinéens qui vivent à l’étranger, ce qui existent comme opportunités, comme potentiel et aussi de présenter l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée) et particulièrement le service d’appui aux guinéens de l’étranger. Il sera notamment question de présenter à la diaspora guinéenne et aux investisseurs et groupes financiers, la vision des autorités guinéennes en matière de développement du secteur privé et le climat des affaires. Ce sera également l’occasion de mettre en évidence, pour les investisseurs et groupe financiers, les opportunités d’investissements offertes par la Guinée. Puis, il sera question d’offrir une plateforme d’échanges entre les secteurs privés guinéens d’une part, et les investisseurs d’autre part, sur les avantages associés aux investissements en Guinée”. Pour la direction générale de l’APIP, cet événement qui démarrera le 23 septembre au 1441 Broadway à New-York, permettra de répondre aux interrogations de la diaspora et des investisseurs, tout en les rassurant sur les perspectives du pays dans ce contexte de relèvement et de relance économique. Ensuite, Guillaume Curtis est revenu sur les statistiques du poids financier que la diaspora représente pour la Guinée : “les guinéens de la diaspora ont, de manière formelle, transféré entre 2011 et 2014, près de 300 millions de dollars. Ils ont à disposition des capitaux importants, d’où l’importance de leur expliquer ce qu’il y a comme potentiel dans le pays”, précisera-t-il. Alors le rendez-vous est pris pour les guinéens de la diaspora et surtout ceux qui résident en Amérique du nord, afin de découvrir l’immense potentiel d’investissement à travers la journée portes ouvertes, initiée par l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée) au Etat-Unis.

Au cours d’un point de presse qu’elle a organisé le vendredi 15 septembre 2017, la direction générale de l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée), a invité les Guinéens de l’étranger et particulièrement ceux qui vivent en Amérique du Nord, à l’organisation de la journée portes ouvertes qui est prévue le samedi 23 septembre prochain à Times Square (New-York) aux Etats-Unis.

En droite ligne avec sa feuille de route qui est celle d’encourager l’investissement en Guinée et surtout de promouvoir l’entreprenariat, cette cérémonie concoctée en collaboration avec la mission permanente de la Guinée aux Nations-Unies, l’Ambassade de la Guinée aux Etats-Unis, le ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, sera une plate-forme pour inciter les guinéens de la diaspora à investir dans les projets en Guinée.

Parlant des objectifs de cette journée, Guillaume Curtis directeur général de l’APIP-Guinée, a affirmé: :  » Il sera question d’expliquer aux Guinéens qui vivent à l’étranger, ce qui existe comme opportunités, comme potentiel et aussi de présenter l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée) et particulièrement le service d’appui aux Guinéens de l’étranger. Il sera notamment question de présenter à la diaspora guinéenne et aux investisseurs et groupes financiers, la vision des autorités guinéennes en matière de développement du secteur privé et le climat des affaires. Ce sera également l’occasion de mettre en évidence, pour les investisseurs et groupes financiers, les opportunités d’investissements offertes par la Guinée. Puis, il sera question d’offrir une plateforme d’échanges entre les secteurs privés guinéens d’une part, et les investisseurs d’autre part, sur les avantages associés aux investissements en Guinée. « 

Pour la direction générale de l’APIP, cet événement qui démarrera le 23 septembre au 1441 Broadway à New-York, permettra de répondre aux interrogations de la diaspora et des investisseurs, tout en les rassurant sur les perspectives du pays dans ce contexte de relèvement et de relance économique.

Ensuite, Guillaume Curtis est revenu sur les statistiques du poids financier que la diaspora représente pour la Guinée. “ Les Guinéens de la diaspora ont, de manière formelle, transféré entre 2011 et 2014, près de 300 millions de dollars. Ils ont à disposition des capitaux importants, d’où l’importance de leur expliquer ce qu’il y a comme potentiel dans le pays ”, précisera-t-il.

Alors le rendez-vous est pris pour les Guinéens de la diaspora et surtout ceux qui résident en Amérique du Nord, afin de découvrir l’immense potentiel d’investissement à travers la journée portes ouvertes, initiée par l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée) aux Etat-Unis.

Coopération sud-sud : des investisseurs ivoiriens en prospection du marché guinéen

Le forum économique Guinée-Côte d’Ivoire  s’est ouvert  mercredi 12 juillet à Conakry. Il vise à promouvoir les affaires et les investissements entre les secteurs privés des deux États. Première du genre, cette rencontre de partage d’expériences s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux nations, a-t-constaté sur place Guinéenews.

 

Ils sont plus d’une centaine d’entrepreneurs, hommes d’affaires et économistes  guinéens et ivoiriens qui participent à cette rencontre. Ils échangent des expériences pour essayer de booster les secteurs économiques des deux pays. De ce forum, la directrice de l’agence de promotion des investissements privés (APIP), Djénabou Kéita espère voir poser les bases d’un partenariat entre les secteurs privés guinéens et ivoiriens afin qu’ils puissent renforcer leurs capacités, leurs moyens financiers pour mobiliser des ressources et pouvoir obtenir certains marchés aussi bien en Guinée qu’en Côte d’Ivoire.

Pour sa part, Ansoumane Kaba, président du Conseil National du Patronat Guinéen (CNPG) accueille avec beaucoup d’espoir ce forum et appelle à cet effet les opérateurs économique à conjuguer les mêmes efforts pour attirer les investisseurs en Guinée.

«Ce rencontre interpelle les opérateurs économiques à l’union. Pour qu’on fasse des affaires avec nos partenaires ivoiriens il faudrait qu’entre nous,  nous soyons unis, solidaires », a martelé le président du CNPG.

Ce partenariat gagnant-gagnant vise plusieurs domaines tels que l’agriculture, l’industrie ou les infrastructures.

« Déjà après cette première journée, nous avons une vision globale de nos domaines d’intervention. Le développement de notre agriculture pour assurer une souveraineté alimentaire, la transformation structurelle de nos pays à travers le renforcement de l’industrialisation. Avoir la facilité de transformer nos produits agricoles en allant plus vers l’industrialisation, également des besoins importants d’infrastructures pour l’ensemble de nos pays », affirme Jean-Marie Aca, président de la Confédération Générale des Entreprises de Cote D’Ivoire (CGCECI).

Présidant le forum, le Premier ministre Mamady Youla a réaffirmé l’engagement du gouvernement guinéen à accompagner cette initiative.

« J’engage ici même mon gouvernement à vous accompagner pour la mise en œuvre effective de vos projets dans un cadre renforcé de  coopération entre nos deux pays », a lancé Mamady Youla.