Archief

Categories

APB

Urgent/Protocole d’Accord du 29 mai: la FESABAG et l’APB s’accordent sur les derniers points litigieux

Sous l’égide du gouverneur de la Banque Centrale avec la médiation de l’Inspecteur général du travail,  la Fédération  Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro-finances (FESABAG) et l’Association Professionnelle des Banques (APB)  ont signé dans la soirée de ce vendredi 21 juillet à Conakry l’avenant au protocole d’Accord du 29 mai relatif au point 3.

Cet avenant qui vient d’être signé porte essentiellement sur la revalorisation des primes et allocations qui faisaient l’objet de contentieux à la suite desquels de nouveaux rounds de discussions ont été engagés  entre les deux parties les  4, 13 et 21 juillet.

Au chapitre de la revalorisation de la prime de scolarité, la FESABAG et l’APB  s’accordent de 600 mille à 800 mille francs guinéens par enfant par an à la limite de 4 enfants sur justificatifs.

S’agissant la revendication relative à l’allocation de mission syndicale, les deux parties ont convenu de maintenir cette allocation 1500 UDS par mission par syndicaliste et par an avec justificatifs.

Il faut rappeler que la FESABAG et l’APB étaient déjà parvenues le 29 mai dernier à un accord partiel ayant permis la suspension de la grève générale illimitée que les syndicalistes avaient appelée pour une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

 Lire l’intégralité de cet avenant en pièce-jointe :Accord APB-FESABAG

Urgent/Protocole d’Accord du 29 mai: la FESABAG et l’APB s’accordent sur les derniers points litigieux

Sous l’égide du gouverneur de la Banque Centrale avec la médiation de l’Inspecteur général du travail,  la Fédération  Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro-finances (FESABAG) et l’Association Professionnelle des Banques (APB)  ont signé dans la soirée de ce vendredi 21 juillet à Conakry l’avenant au protocole d’Accord du 29 mai relatif au point 3.

Cet avenant qui vient d’être signé porte essentiellement sur la revalorisation des primes et allocations qui faisaient l’objet de contentieux à la suite desquels de nouveaux rounds de discussions ont été engagés  entre les deux parties les  4, 13 et 21 juillet.

Au chapitre de la revalorisation de la prime de scolarité, la FESABAG et l’APB  s’accordent de 600 mille à 800 mille francs guinéens par enfant par an à la limite de 4 enfants sur justificatifs.

S’agissant la revendication relative à l’allocation de mission syndicale, les deux parties ont convenu de maintenir cette allocation 1500 UDS par mission par syndicaliste et par an avec justificatifs.

Il faut rappeler que la FESABAG et l’APB étaient déjà parvenues le 29 mai dernier à un accord partiel ayant permis la suspension de la grève générale illimitée que les syndicalistes avaient appelée pour une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

 Lire l’intégralité de cet avenant en pièce-jointe :Accord APB-FESABAG

Banques: reprise des négociations à la Primature ce lundi sur fond de grève (vidéo)

La grève des travailleurs des banques privées déclenchée la semaine dernière se poursuit ce lundi en Guinée sans aucun service minimum. A Kaloum, centre administratif et d’affaires tout comme en banlieue, les banques sont fermées.

Dans la matinée, vers 9 heures, les représentants de la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Microfinances (FESABAG) ont rencontré les travailleurs à l’agence FIBANK de la Cité Chemin de Fer. Au cours de cette rencontre, les travailleurs ont demandé la poursuite de la grève parallèlement aux négociations qui viennent d’être relancées à la Primature sous l’égide du Premier ministre, Mamady Youla.

A l’issue de la réunion tenue à la FIBANK, les travailleurs ont marché de la Cité chemin de fer à la Primature. A l’entrée de la primature, les travailleurs, habillés pour la plupart  en rouge, ont entonné l’hymne national avant de laisser leurs cinq représentants rentrer pour les négociations avec le Premier ministre et le gouverneur de la Banque Centrale de Guinée, Dr Lounceny Nabé. « Restez mobilisés derrière nous, et comptez sur nous… Tant que vous ne nous voyez pas à la télévision, les banques ne sont pas ouvertes »,  leur a lancé Abdoulaye Sow,  le Secrétaire général de la FESABAG. Lire vidéo:

Sékou Sanoh et Tokpanan Doré

Cet article Banques: reprise des négociations à la Primature ce lundi sur fond de grève (vidéo) est apparu en premier sur Guinéenews.

Grève de certains employés de banques : communiqué de l’Association Professionnelle des Banques (APB)

En date du 06 février 2017, l’Association Professionnelle des Banques (APB) a reçu de la FESABAG une plateforme revendicative contenant onze (11) points dont les éléments essentiels se résument à :

– une augmentation de salaire de 84 % ;

– une multiplication par quatre des primes, indemnités et allocations ;

– une instauration :

  • d’un 14ème mois de salaire ;
  • d’un mois de salaire pour l’anniversaire de la création de la monnaie guinéenne ;
  • d’un mois de salaire supplémentaire pour les congés ;
  • d’un mois de salaire pour la fête du travail du 1er Mai ;

Ainsi que plusieurs autres avantages parmi lesquels le règlement de 40 mois de salaire au moment du départ à la retraite au lieu de 28 mois actuellement.

L’incidence financière de cette demande de revalorisation salariale dépasse 24 mois de salaire pour 12 mois de travail.

Après deux semaines de négociations dans un climat convivial, l’APB a proposé une augmentation de 8% de la valeur du point indiciaire pour corriger la perte du pouvoir d’achat eu égard à la basse conjoncture économique que traverse le système bancaire.

Contre toute attente, la FESABAG a organisé une assemblée générale des travailleurs le jeudi 13 avril débouchant sur la paralysie du secteur bancaire accompagnée de violences à l’encontre des dirigeants de banque.

L’APB regrette les désagréments que cette situation a causés à son aimable clientèle et condamne fermement les violences à l’égard des dirigeants de banque.

A la suite du préavis de grève de la Fédération syndicale autonome des banques, assurances et microfinances de Guinée (FESABAG), les négociations se sont poursuivies à la BCRG pendant deux semaines, sous la conciliation de l’inspection générale du travail.

Dans une ambiance très cordiale, les positions des deux parties ont bien évolué pour aboutir à :

  • Une proposition d’augmentation de 9 % du point indiciaire par l’APB qui est même supérieur au taux d’inflation en cours.
  • Une proposition d’augmentation de 22, 97 % du point indiciaire par la FESABAG, soit environ 2,8 fois le taux d’inflation.

Ce mercredi 24 mai 2017, l’APB a été surprise de constater le déclenchement de la grève alors que les deux parties s’étaient engagées la veille, devant l’Inspecteur Général du Travail, à poursuivre les négociations ce jour.

L’APB, une fois de plus, déplore les violences exercées ce matin par la FESABAG à l’endroit de certains travailleurs, ceci en violation de l’article 431.7 du Code du Travail qui stipule que : « même en période de grève, il est interdit à toute personne, à tout travailleur de s’opposer, sous peine de sanctions pénales, par la force ou sous la menace, au libre exercice de l’activité professionnelle des salariés ou des employeurs de la même entreprise ou non ».

L’APB tient à rassurer son aimable clientèle que les dispositions seront prises pour assurer un service minimum conformément à l’article 431.5 du Code du Travail qui stipule que : « Si, dans les dix jours ouvrables postérieurs à la notification du préavis, les parties n’ont pas pu parvenir à la conclusion d’un accord, les salariés ont le droit de cesser complètement le travail, sous réserve d’assurer les mesures de sécurité indispensables et un service minimum.

Le travailleur réquisitionné pour assurer un service minimum conformément au présent article et qui ne se présente pas à son poste, commet une faute lourde ».

L’APB reste engagée comme à son habitude pour assurer le bien-être de ses travailleurs et à sauvegarder la pérennité du système bancaire guinéen

Conakry, le 24 mai 2017

L’Association Professionnelle des Banques

Cet article Grève de certains employés de banques : communiqué de l’Association Professionnelle des Banques (APB) est apparu en premier sur Guinéenews.

Urgent/Banques : échec des négociations, la FESABAG déclenche une grève générale illimitée dès ce mercredi 24 mai

Suite à l’échec des négociations qu’elle avait engagées sous la houlette de la Banque Centrale avec l’Association Professionnelle des Banques  (APB), la FESABAG, le syndicat des travailleurs a décidé via un communiqué dont Guinéenews a reçu copie, de déclencher une grève générale illimitée à partir de ce mercredi 24 mai.

Pour davantage de détails, cliquez sur le lien qui suit :  Avis de Grève FESABAG 2017

Cet article Urgent/Banques : échec des négociations, la FESABAG déclenche une grève générale illimitée dès ce mercredi 24 mai est apparu en premier sur Guinéenews.

Risque de paralysie des activités dans les banques ce mardi: les négociations dans l’impasse, la FESABAG convoque une Assemblée ce mardi 23 mai

Depuis le 8 mai, le bureau exécutif national de la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro finances (FESABAG) a lancé un préavis de grève générale illimitée dans tout le pays. Dans la foulée et à quelques heures seulement de l’expiration de ce préavis, des négociations ont été engagées ce lundi 22 mai sous les auspices de la Banque Centrale entre le patronat des Banques et Assurances et la FEASABAG.

Des pourparlers qui sont en cours actuellement à la BCRG sont dans l’impasse totale, rapporte un des négociateurs que Guinéenews vient de joindre. Selon lui, chaque partie camperait  mordicus sur sa position.

 En attendant la fin de ces négociations dont l’issue semble de plus en plus incertaine, le bureau exécutif national de la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro finances (FESABAG), a déjà fait savoir qu’il convoquera ce mardi 23 mai et quelle que soit l’issue des pourparlers en cours, une Assemblée générale à la Bourse du Travail, sis à Kaloum à partir de 8 heures précises, a-t-on appris de bonnes sources. Ce qui risquerait de provoquer beaucoup de désagréments pour les nombreux clients dans les agences des Banques et Assurances, toute la matinée, du moins pour tout le temps que dura ce meeting extraordinaire de la FESABAG

Lire les différents points de revendication de la FESABAG :https://guineenews.org/avis-de-tempete-sur-les-banques-la-fesabag-depose-un-preavis-de-greve-generale-illimitee/

Cet article Risque de paralysie des activités dans les banques ce mardi: les négociations dans l’impasse, la FESABAG convoque une Assemblée ce mardi 23 mai est apparu en premier sur Guinéenews.