Archief

Categories

APB; Menace

Menace sur les banques : la FESABAG exige que tous les travailleurs soient rétablis sans délai dans leur droit (communiqué)

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FESABAG

La Fédération syndicale autonome des Banques, Assurances et Micro finances de Guinée, fidèle à ses engagements de :

  • Garant de l’emploi, de l’employabilité et de l’épanouissement socio – professionnel des travailleurs,
  • Défenseur des intérêts légaux et moraux des travailleurs,
  • L’amélioration de la qualité de service offert aux clients gage de la pérennité des banques

Vu le point 5 de l’accord branche ABP/FESABAG au titre de l’année 2008 qui fixe la fin des négociations au 31 mars de chaque année (sur demande pressante de l’APB qui voulait éviter le poids des rappels de salaire au 1er janvier),

Vu le point 4 de l’accord branche ABP/FESABAG au titre de l’année 2011 qui fixe les négociations branches courant premier trimestre des années impaires et les négociations internes durant les années paires,

Le bureau exécutif a diligenté une consultation des travailleurs du secteur bancaire en janvier 2017 sur leurs préoccupations actuelles. La synthèse de cette consultation inclusive a débouché sur 32 points de revendications qui, après de fructueux débats au niveau du bureau exécutif de la FESABAG a été ramenée à l’essentiel de 11 points (dont 4 points sans aucune incidence financière et 5 points de demande de rehaussement).

Respectueux des accords déjà signés et soucieux de la quiétude sociale au niveau du secteur financier guinéen, la FESABAG a soumis ces points à ses partenaires depuis le 6 février 2017 aux fins d’ouvrir des discussions responsables et aboutir à un accord gagnant-gagnant dans le délai conventionnel.

Par courrier en date du 24/02/2017, l’association des patrons des banques de Guinée déclare irréalistes et irrecevables, les aspirations des 4000 braves travailleuses et travailleurs.

Le 22/03/2017, soit 50 jours après le dépôt de la plateforme de la FESABAG et 8 jours avant le terme conventionnel des négociations, l’APB impose un seul point comme base de discussions.

L’APB sera amenée, par les autorités de la BCRG, à venir faire valoir leurs arguments autour de la table de négociations.

Après 4 semaines de discussions, l’APB est restée sur le taux artificiel de 8% comme mesure de correction de la perte du pouvoir d’achat des travailleurs, sachant pertinemment que le taux de pression du coût de la vie dépasse très largement ce taux, tandis que nous avons demandé un relèvement substantiel du niveau des salaires pour atteindre au moins 60% des salaires des confrères de la sous-région, pour les mêmes contraintes de travail.

Depuis l’ouverture des banques, le salaire et les traitements de nos Directeurs représentent plus de 40% de la charge salariale.   

Au vu des violations répétées des accords, des règles de bon partenariat et le manque de volonté manifeste de trouver ensemble des solutions durables et apaisées aux préoccupations fondamentales des créateurs de richesses que sont les travailleurs, la FESABAG a décidé de tenir une Assemblée Générale de restitution à l’attention des travailleursle 13 avril 2017.

A la grande surprise de la FESABAG, les patrons ont expressément demandé à toutes les banques de ne pas payer le salaire de la journée du 13/04/2017, en violation flagrante des textes du code du travail guinéen.

Cette attitude vise à menacer et à influencer l’ardeur des travailleurs et constitue une entrave à la liberté syndicale.

La FESABAG condamne fermement cette provocation des patrons, prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale et exige que tous les travailleurs soient rétablis dans leur droit sans délai, à défaut elle se réserve le droit d’user des voies et moyens légaux en sa possession pour faire aboutir ses légitimes revendications.

UNIS, NOUS VAINCRONS

Conakry le 25/07/2017

Le Bureau Exécutif de la FESABAG

 

Cet article Menace sur les banques : la FESABAG exige que tous les travailleurs soient rétablis sans délai dans leur droit (communiqué) est apparu en premier sur Guinéenews.