Archief

Categories

Ambassadeur de la Russie

Entretien des rails de RUSAL à Fria : Les signaux d’une reprise imminente des activités ?

Suite à la dernière visite du ministre des Mines et de la Géologie en mai 2017 dans les installations de l’usine d’alumine de Fria afin de s’enquérir du niveau d’avancement des travaux de maintenance, le chemin de fer n’est  pas resté en marge.

Depuis quelques temps, l’on assiste à une navette constante d’un train assurant la maintenance des rails entre Fria, Dubréka et Conakry Dubreka.

Ainsi depuis jeudi, le ministre guinéen des Mines et l’ambassadeur de la Russie en présence d’un bon nombre de travailleurs  de la voie ferrée, ont fait un tour en train pour se rassurer  de la fiabilité des rails et constater que le dégagement de leurs emprises est effectif.

 » Moi, je suis rassuré que les activités  vont reprendre car, depuis qu’on nous a appelés pour le travail, tout va bien. Même actuellement les techniciens du groupe sont à pied d’œuvre pour démarrer les chaudières. Ce qui voudrait dire que nous ne sommes pas loin de lancer la production. Mais ce qui me désole, c’est qu’il y a nombreux de nos collègues  qui n’ont pas été  rappelés. Je souhaite que le gouvernement en tienne compte « , nous a confiés un travailleur du chemin de fer ayant requis l’anonymat.

Toutes nos tentatives d’avoir la réaction de la direction sont restées  vaines, mais en coulisse,  un cadre nous a tout de même rassurés quant à une probable relance de l’usine d’ici le mois de septembre prochaine. Il faut rappeler que l’Usine d’Alumine de Fria s’était arrêtée en avril 2012 suite à une grève déclenchée par le syndicat des travailleurs.

Nous y reviendrons.

Entretien des rails de RUSAL à Fria : Les signaux d’une reprise imminente des activités ?

Suite à la dernière visite du ministre des Mines et de la Géologie en mai 2017 dans les installations de l’usine d’alumine de Fria afin de s’enquérir du niveau d’avancement des travaux de maintenance, le chemin de fer n’est  pas resté en marge.

Depuis quelques temps, l’on assiste à une navette constante d’un train assurant la maintenance des rails entre Fria, Dubréka et Conakry Dubreka.

Ainsi depuis jeudi, le ministre guinéen des Mines et l’ambassadeur de la Russie en présence d’un bon nombre de travailleurs  de la voie ferrée, ont fait un tour en train pour se rassurer  de la fiabilité des rails et constater que le dégagement de leurs emprises est effectif.

 » Moi, je suis rassuré que les activités  vont reprendre car, depuis qu’on nous a appelés pour le travail, tout va bien. Même actuellement les techniciens du groupe sont à pied d’œuvre pour démarrer les chaudières. Ce qui voudrait dire que nous ne sommes pas loin de lancer la production. Mais ce qui me désole, c’est qu’il y a nombreux de nos collègues  qui n’ont pas été  rappelés. Je souhaite que le gouvernement en tienne compte « , nous a confiés un travailleur du chemin de fer ayant requis l’anonymat.

Toutes nos tentatives d’avoir la réaction de la direction sont restées  vaines, mais en coulisse,  un cadre nous a tout de même rassurés quant à une probable relance de l’usine d’ici le mois de septembre prochaine. Il faut rappeler que l’Usine d’Alumine de Fria s’était arrêtée en avril 2012 suite à une grève déclenchée par le syndicat des travailleurs.

Nous y reviendrons.