Archief

Categories

Amadou Oury

Lélouma: traqué par la population, un présumé voleur de bétail se livre à la police

Tout a commencé dans l’après-midi du 10 mai. C’était dans la sous-préfecture de Korbé, située à moins d’une dizaine de kilomètres de la commune urbaine de Lélouma.

Selon nos informations, le présumé voleur nommé Amadou Oury communément appelé Oury Daidhji se faisait passer pour un transporteur sur l’axe Lélouma -Conakry.

«Amadou Oury faisait la navette d’ici Conakry et transportait des fruits et bagages. C’est dans cette activité qu’il a été soupçonné et nous l’avons par la suite averti. Des personnes de Diountou, de Korbé et de Balaya sont venues se plaindre. Nous l’avons convoqué mais il n’est pas venu. Puis, il est reparti vers Conakry. Depuis cinq mois, je ne l’ai pas revu ici. C’est seulement hier qu’on m’a appelé pour m’informer qu’il a été vu avec une chèvre dans son minibus», témoigne Mamadou Bah, un chauffeur membre du syndicat des transporteurs.  

Seul à bord de son minibus en fourgonnette, de couleur blanche, immatriculé RC 8872 O, il profiterait pour attraper, en cours de route, des chèvres et moutons. C’est dans l’un de ses voyages et cerné par une grande chasse à l’homme à son encontre qu’il s’est livré aux forces de l’ordre le mercredi 10 mai à Ley-Hoolo, a-t-on appris.

Amadou Oury a été aperçu avec une chèvre dans la cabine de son minibus, a déclaré Mody Sadialiou, un habitant de cette localité qui aurait échoué à l’arrêter.

«C’est un chauffeur qui m’a vendu la mèche… Aussitôt, j’ai alerté le directeur de l’école et quelques personnes. On l’a attendu et lorsqu’il est arrivé, nous avons voulu l’arrêter sans succès. C’est quand il a fini de libérer la chèvre, qu’il est revenu nous demander pourquoi nous voulions l’arrêter ? Mais comme il s’était débarrassé de toute preuve, c’était difficile pour nous de l’arrêter. Il est reparti et entre-temps, nous avons appelé Korbé pour leur faire part de la situation», a  déclaré Mody Sadialiou.

Les populations de Korbé ainsi alertées, se sont fortement mobilisées. Pour éviter toute surprise, elles ont érigé un barrage.  Lorsqu’il est arrivé, il a forcé le barrage avant d’aller saccager un kiosque. Dans la foulée, l’un de ses pneus a éclaté. Ce qui ne l’a d’ailleurs pas empêché de continuer sa folle course. N’en pouvant plus, il a abandonné le véhicule pour rentrer dans la forêt, nous a expliqué le Sous-préfet, Idrissa Bah qui précise que lorsque son mini bus a été fouillé, il y a été retrouvé un couteau, des cordes et un bâton percé par des pointes.

Pour sa part, le Commissaire central de police n’a pas  souhaité faire de commentaires sur le sujet en attendant de savoir si  ce présumé voleur  qui se serait présenté de lui-même aux forces de l’ordre, n’a pas d’éventuels complices.

Abdourahamane Barry, Lélouma, pour Guineenews

Cet article Lélouma: traqué par la population, un présumé voleur de bétail se livre à la police est apparu en premier sur Guinéenews.