Archief

Categories

Allocation de 500 millions

Affaire 500 millions alloués à Dalein: pour Damaro, c’est bien fait pour l’opposition…

La controverse soulevée par le Porte-parole qui déclarait récemment qu’un montant de 500 millions de francs guinéens serait mensuellement alloué au chef de file l’opposition par le pouvoir, continue d’alimenter abondamment les débats à Conakry.

«Si le chef de file de l’opposition n’a pas besoin de son budget, c’est simple, Il doit écrire qu’il n’a pas besoin de son budget… », a coupé court le patron du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, Amadou Damaro Camara. «En réalité, c’est une polémique qui n’a pas lieu d’être», a-t-il estimé.

«Nous sommes en démocratie, la démocratie n’a pas certainement un prix, mais elle a un coût. Nous voulons encadrer nos institutions, nos partis politiques. Et c’est la charte des partis politiques qui permet d’allouer un budget pour les soutenir dans leurs actions politiques (…). Quant on vote une loi, il faut qu’on la respecte. Je dirais une fois que c’est bien fait pour l’opposition qui a pris l’habitude, dans le but d’intoxiquer, de confondre le budget de fonctionnement au salaire. Ils prennent le budget de la Présidence, ils le divisent par le nombre de jours et ils disent que le résultat correspond au salaire du président de la République. C’est ce qui est arrivé à Cellou Dalein Diallo qui n’est pas l’institution. Il est celui qui a le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale et demain, il peut être une autre personne. C’est pourquoi, on a voulu cadrer cette institution en lui donnant un budget qui n’a rien avoir avec son salaire. Il a été initié par le gouvernement et voté à l’unanimité par les députés», a expliqué Amadou Damoro Camara qui s’exprimait ce mardi sur les antennes de la radio Espace fm.

Statut et avantages du chef de file de l’opposition

«Le chef de file de l’opposition, qui qu’il soit, doit avoir un cabinet, un secrétariat, un siège, un véhicule (…). Cela ne se fait pas avec un vain mot, la politique coûte cher.  Le budget du chef de file de l’opposition a été voté par les députés et le ministre du Budget a notifié au chef de file de l’opposition la mise en place de son budget. Il en a décaissé ou il n’en a pas décaissé, je ne suis pas gestionnaire de ce budget. Si le chef de file de l’opposition n’a pas besoin de son budget, c’est simple, d’ailleurs ce sont les dits de ses lieutenants qui me laissent ni chaud ni froid, ce sont des militants. S’il n’a pas besoin, il doit écrire qu’il n’a pas besoin de son budget. Un fonctionnaire ou un homme politique, s’il n’a pas besoin de son salaire, il doit écrire qu’il n’en a pas besoin», a rétorqué en substance Damaro Camara.

Cet article Affaire 500 millions alloués à Dalein: pour Damaro, c’est bien fait pour l’opposition… est apparu en premier sur Guinéenews.