Archief

Categories

AG/RPG

AG/RPG: Bantama se paie Ousmane Gaoual après sa plainte (vidéo)

Les militants du RPG Arc-en-ciel étaient très joyeux ce samedi 8 juillet lorsque le ministre conseiller à la Présidence, Sanoussy Bantama Sow, a  titillé le député Ousmane Gaoual Diallo qui a porté plainte contre le porte-parole du PEDN, François Bourouno et quelques confrères, a-t-on constaté au siège national du parti.

 Apparemment très décontracté, Bantama Sow a demandé aux militants dans quel tribunal Ousmane Gaoual Diallo a déposé sa plainte. Dans le brouhaha, le ministre Sow revient pour dire qu’il est étonné que quelqu’un qui traite la justice de tous les noms d’oiseau, puisse recourir à cette même justice.

 «J’étais absent de Conakry quand j’ai appris que le député Ousmane Gaoual Diallo a porté plainte contre le porte-parole du PEDN et certains journalistes. D’abord, je me demande devant quel tribunal il a déposé sa plainte. C’est étonnant, parce que c’est le même Ousmane Gaoual qui dit qu’il n’y a pas de justice en Guinée. Il a menacé et insulté tout le monde dans ce pays. Même le ministre de la Justice, Me Sacko, n’a pas été épargné», a-t-il rappelé devant des militants qui riaient aux éclats.

 Il dira que si aujourd’hui, soudainement, Ousmane Gaoual Diallo se rend compte qu’il y a une justice en Guinée, alors que tout le monde connaît (rire), qu’il s’est attaqué au citoyen Tané, un homme d’affaires. Il l’a boxé, l’a blessé avant d’être devant le barreau. Selon toujours Bantama Sow, le même Ousmane Gaoual Diallo a publiquement demandé aux militants de l’UFDG de localiser les domiciles de Bantama Sow, d’Hady Barry et de Malick Sankhon. Alors, a-t-il regretté qu’Ousmane Gaoual Diallo puisse donner des leçons à quelqu’un dans ce pays. «A personne», ont répondu les militants à gorge déployée.

 «Quand Ousmane Gaoual Diallo faisait l’université, il s’appelait ‘’Lutteur’’»

 «J’ai appris que lorsqu’Ousmane Gaoual Diallo faisait l’université, on l’appelait ‘’Lutteur’’. Ce que je peux dire, mon frère Gaoual a grandi, il est aujourd’hui père de famille et il est l’élu du peuple. Donc,  de se comporter comme un citoyen exemplaire. Quand on est élu du peuple, on doit donner un bon exemple. Si tu ne peux pas, le mieux c’est de démissionner».

 «Sa plainte contre des journalistes…»

 «Aujourd’hui, si Ousmane Gaoual Diallo porte plainte contre la presse alors que ce sont dans  ces différents médias qu’il s’attaque à tout le monde : le président de la République, le président de l’Assemblée nationale, personne n’est épargné. De toute façon, le RPG soutient la presse. Et d’ailleurs, nous avons dit et nous réitérons, nous n’allons jamais porter plainte contre un journaliste. N’oubliez pas qu’un de vos amis a trouvé la mort aux abords du siège de l’UFDG. Des fois, je me dis si la presse n’est pas complice avec Cellou et son UFDG parce que vous n’en parlez pas, le jeune journaliste Mohamed Koula Diallo a été  froidement assassiné devant le siège de l’UFDG. Si Cellou défend le pays, il défend la justice, il défend les Guinéens, il doit se battre pour la manifestation de la vérité, pour que l’assassin du journaliste Mohamed Koula soit identifié. Le porte-parole du PEDN n’a dit que la vérité et nous n’en parlerons pas. Un citoyen qui a toutes ses facultés, en plus député de son état, ne peut pas boxer son concitoyen dans ce pays».  Lire vidéo: