Archief

Categories

AG

Cellou à Alpha : « Il a peur de la presse pour ne pas qu’elle dévoile ses intentions cachées »

La presse guinéenne est train de vivre des moments difficiles depuis fin octobre. Le chef de file de l’opposition dont les activités ne sont couvertes que par la presse privée, a tenu à apporter son soutien aux journalistes. C’était à l’occasion de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi 9 décembre.

Pour Cellou Dalein, cette tentative de museler de la presse par le pouvoir ne vise qu’à empêcher les journalistes de « dévoiler les intentions cachées » du président Alpha Condé. «Soyons solidaires aux autres forces qui sont victimes actuellement de la violence d’Etat, la presse. M. Alpha Condé a peur de la presse. Il a des intentions que la presse ne manquera pas de dénoncer. Il faut intimider la presse en fermant des radios, en suspendant des journalistes, en les brutalisant. C’est l’intimidation. Je voudrais réitérer la solidarité de l’UFDG avec nos amis journalistes, avec les médias. »

Pour le président de l’UFDG, sans presse libre et indépendante, point de démocratie : « Il n’y a pas de démocratie véritable sans une presse libre et indépendante. Nous serons à leurs côtés chaque fois que leurs droits seront menacés. »

Cellou Dalein apporte également son soutien aux forces vives, notamment les organisations de la société civile et les syndicats : «je voudrais dire aux organisations de la société civile, aux syndicats que l’UFDG sera là chaque fois que leurs droits seront violés, parce que nous nous battons pour des valeurs. Nous ne nous battons pas simplement pour le pouvoir. Nous nous battons pour la défense des valeurs, la liberté, la justice, l’Etat de droit, la protection des droits humains. Chaque fois que ces valeurs seront menacées, l’UFDG sera là.»

 

 

Cellou à Alpha : « Il a peur de la presse pour ne pas qu’elle dévoile ses intentions cachées »

La presse guinéenne est train de vivre des moments difficiles depuis fin octobre. Le chef de file de l’opposition dont les activités ne sont couvertes que par la presse privée, a tenu à apporter son soutien aux journalistes. C’était à l’occasion de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi 9 décembre.

Pour Cellou Dalein, cette tentative de museler de la presse par le pouvoir ne vise qu’à empêcher les journalistes de « dévoiler les intentions cachées » du président Alpha Condé. «Soyons solidaires aux autres forces qui sont victimes actuellement de la violence d’Etat, la presse. M. Alpha Condé a peur de la presse. Il a des intentions que la presse ne manquera pas de dénoncer. Il faut intimider la presse en fermant des radios, en suspendant des journalistes, en les brutalisant. C’est l’intimidation. Je voudrais réitérer la solidarité de l’UFDG avec nos amis journalistes, avec les médias. »

Pour le président de l’UFDG, sans presse libre et indépendante, point de démocratie : « Il n’y a pas de démocratie véritable sans une presse libre et indépendante. Nous serons à leurs côtés chaque fois que leurs droits seront menacés. »

Cellou Dalein apporte également son soutien aux forces vives, notamment les organisations de la société civile et les syndicats : «je voudrais dire aux organisations de la société civile, aux syndicats que l’UFDG sera là chaque fois que leurs droits seront violés, parce que nous nous battons pour des valeurs. Nous ne nous battons pas simplement pour le pouvoir. Nous nous battons pour la défense des valeurs, la liberté, la justice, l’Etat de droit, la protection des droits humains. Chaque fois que ces valeurs seront menacées, l’UFDG sera là.»