Archief

Categories

Adhésion des membres de la CPR au FAD

Adhésion des membres de la CPR au FAD: les révélations croustillantes de Dr Faya sur Aboubacar Sylla

« C’est lui (Aboubacar Sylla, NDLR) qui a dit, il faut exclure tel et tel. Il a conduit Cellou à accepter que ses émotions soient acceptées et ils ont foutu en l’air l’opposition »

 Après la Coalition des partis politiques pour la rupture (CPR), le Front national pour la défense des droits des citoyens, c’est le Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) qui a récemment vu le jour. Dr Faya Millimono, président du Bloc Libéral (BL), se prononce sur la naissance de ce nouveau front ainsi  que sur l’adhésion  de ses anciens collaborateurs de la CPR audit front.

Interrogé sur le départ de certains de ses anciens collaborateurs de la CPR qui ont rejoint le FAD, le leader du Bloc Libéral n’a pas manqué d’exprimer sa surprise : «quand je suis revenu des Etats-Unis, il était effectivement prévu que nous nous voyions. Mais on s’était vu brièvement lors du retour du corps de Charles Pascal Tolno. Personnellement, je n’ai pas eu le temps à cause d’un facteur. J’étais en train de courir pour les préparatifs du mariage de ma fille. Et je devais rejoindre la famille qui avait déjà fait le déplacement à Guéckédou. Moi-même, je suis surpris parce qu’il était convenu que nous nous rencontrions. J’avais pensé qu’on serait ensemble à la CPR. Mais, je ne ferais pas pour l’instant le pas vers le FAD. Ce sont eux qui sont à l’origine, à mon avis, de tous les problèmes qui sont arrivés au sein de  l’opposition républicaine. Ils ne peuvent pas créer un autre groupe et qu’on les rejoigne

En guise d’exemple, il cite les déclarations de Aboubacar Sylla pendant qu’il était encore Porte-parole de l’opposition républicaine : « C’est lui qui a dit, il faut exclure tel et tel. Il a conduit Cellou à accepter que ses émotions soient acceptées et ils ont foutu en l’air l’opposition », a affirmé Dr Faya Millimono.

Va-t-il après tout rejoindre ses anciens collègues de l’opposition républicaine au FAD ? La réponse du leader du BL ne s’est pas fait attendre : « Nous militons pour un nouveau départ de l’opposition. Les alliances à l’intérieur sont bonnes, mais l’opposition doit essayer d’être organisée autrement. On n’est pas allié à eux, nous pouvons  appartenir à la même plate-forme et sur la base des règles que chacun s’engage à respecter. Ce n’est pas l’émotion qui doit guider les gens. Il suffit que tu ne sois pas d’accord pour qu’on dise, il faut le dégager. Si c’est cela, le BL est prêt à évoluer seul parce qu’après nous, c’est le BL en tant que parti qui se présentera aux Guinéens ».