Archief

Categories

Adduction

Lélouma: adduction d’eau gratuite pour la population de Téliwel

District relevant de la sous-préfecture de Sagalé (préfecture de Lélouma), situé à environ cinquante kilomètres de la capitale régionale (Labé), Teliwel a bénéficié d’une adduction en eau potable depuis maintenant deux ans. Cela est l’œuvre d’un natif de la localité, à travers une ONG créée dans un cadre purement humanitaire, a appris Guinéenews.

Depuis, les habitants de ce district qui étaient confrontés à d’énormes difficultés d’approvisionnement en eau potable ont bénéficié de robinets alimentés 24 heures sur 24 dans chaque concession. Monsieur Abdoul Gadiri Diallo, gestionnaire de l’infrastructure, explique la démarche entreprise : « c’est à travers monsieur Amadou Nadhal, qui réside en France, qu’on a bénéficié de cette adduction. Au fait, on a déposé une demande auprès de lui et en retour il nous a accordé le projet. Il revenait à la localité de nourrir et de loger les travailleurs qui ont installé le matériel », explique-t-il.

À part une cotisation mensuelle de 1.000 GNF (pour les besoins d’entretien) et les frais d’abonnement, la communauté bénéficiaire n’a aucune facture à payer. « Cette eau est gratuite », précise le gestionnaire qui poursuit en ces termes : « à la restitution du projet, ils nous ont fait comprendre que l’entretien nous revient, nous, communauté. Quand il y a panne, on cherche à régler le problème entre nous. Donc, on a demandé à chacun de s’acquitter d’une petite cotisation de 1.000 GNF par personne et par mois afin de pouvoir faire face à tout éventuel problème », soutient Abdoul Gadiri Diallo.

Un grand ouf de soulagement pour les femmes qui parcouraient des kilomètres à la quête d’eau potable pour les besoins de la famille. Mme Diamilatou Diallo ne cache pas sa joie : « vraiment, on est très contente de cette adduction car on souffrait beaucoup pour avoir de l’eau. Maintenant, par la grâce de Dieu, nous avons de l’eau et cette souffrance n’est plus qu’un lointain souvenir. Avant, on partait à Poutty Laakara (marigot, ndlr) pour puiser de l’eau. Dieu a allégé nos souffrances. Donc on est très contente. On prie Dieu de faciliter le même système pour les localités voisines », a-t-elle laissé entendre.

L’autre spécificité de cette adduction est que le système a été installé au niveau d’une source qui est en hauteur. Donc, ils n’ont pas eu besoin d’une source d’énergie pour tirer l’eau qui coule naturellement de cette source. Monsieur Mamadou Dian Diallo, un autre citoyen de Teliwel, renchérit : « avec cette adduction, on n’utilise ni un groupe électrogène ni un système solaire pour tirer l’eau. Dieu a envoyé de l’eau en quantité suffisante. Mais comme les gens ne s’aiment pas, personne ne veut le bonheur de son voisin, cela est une difficulté », estime-t-il.

À de rares occasions, la réserve d’eau tarit et la pression baisse en période d’étiage, selon d’autres habitants du district de Teliwel. À part ça, le système fonctionne à merveille depuis deux ans, a appris Guinéenews de sources concordantes.

Voilà un bel exemple de développement local qui devrait inspirer plusieurs districts, sous-préfectures, voire des préfectures dans lesquelles l’eau reste une denrée très rare.

Alaidhy Sow à Labé, pour Guinéenews.org

 

Cet article Lélouma: adduction d’eau gratuite pour la population de Téliwel est apparu en premier sur Guinéenews.