Archief

Categories

activités

Littérature : L’agenda des activités de l’association des écrivains de Guinée pour le mois de juillet

Face à la presse ce mardi 20 juin à Conakry, l’association des écrivains de Guinée (AEG), a annoncé la tenue d’une méga dédicace et d’une soirée littéraire afin de promouvoir les écrivains guinéens et de donner un sens à la portée des oeuvres, a constaté sur place Guinéenews©.

Pour la première des activités citées ci-haut, elle tiendra le 7 juillet dans la salle de conférence du ministère des affaires étrangères où les membres de l’association des écrivains de Guinée recevront des diplomates et des amoureux de la culture pour des séances de dédicace. Et la seconde, aura lieu le 21 juillet au centre culturel franco-guinéen avec des formats pour discuter de l’avenir du livre ainsi qu’une bonne dose de prestation musicale.

Sur les raisons de l’organisation de la méga dédicace, Lamine Kamara président de l’association des écrivains de Guinée précise :  » Tous ces écrivains qui sont là et ceux qui ne sont pas présents aujourd’hui, généralement quand ils écrivent un livre, ils organisent une cérémonie de dédicace. On invite les amis, journalistes, parents et généralement ça coûte très cher quand c’est individuel. Pour prendre une salle d’un grand hôtel ici vous n’avez pas moins de 10 millions à payer. Et cela ne donne pas beaucoup de visibilité aussi à ce que nous faisons. Nous avons donc décidé cette fois-ci, de commun accord avec le bureau de l’association des écrivains de Guinée, de faire une cérémonie de dédicaces communes pour une trentaine d’écrivains, anciens ou nouveaux mais qui viennent de sortir leurs livres dans les trois ou quatre derniers mois… »

Poursuivant, “Capi” le président de l’AEG a évoqué l’impossibilité de présenter en profondeur une oeuvre vu qu’il y aura une trentaine d’écrivains, comme exemple d’inconvénients de l’organisation d’une telle cérémonie.

Au titre des activités de son association, il a aussi confié à la presse, le lancement prochain du site de l’association des écrivains de Guinée qui sera selon lui, un espace qui promeut les écrivains, les oeuvres ainsi que les activités allant dans le sens de la promotion du livre et de la lecture en Guinée.

Concluant, M. Camara a rappelé les avantages de l’événement “Conakry, capitale mondiale du livre” avant d’annoncer l’arrivée prochaine des écrivains d’une cinquantaine de pays pour l’occasion.

Cet article Littérature : L’agenda des activités de l’association des écrivains de Guinée pour le mois de juillet est apparu en premier sur Guinéenews.

Bras de fer entre les guérisseurs traditionnels : La FEGAGTH accuse le ministère de la santé

La fédération Guinéenne des associations des guérisseurs traditionnels et Herboristes (FEGAGTH) était face aux médias mardi dernier. Au cours de cette rencontre avec les journalistes, elle a mis à nu les problèmes auxquels cette entité est confrontée. Aussi, l’association a  dénoncé les agissements de certains cadres  du ministère de la santé qui selon elle, freinent  leurs activités.

La FEGAGTH pointe du doigt le ministère de la santé qui serait le seul responsable de tous les problèmes et des incompréhensions qui minent la corporation. Les  guérisseurs traditionnels accusent le département de saboter ses activités en détournant le financement que l’OMS (organisation mondiale de la santé) les a promis au détriment d’une tierce personne.

« C’est à la suite d’une conférence sur la médecine traditionnelle qui s’est tenue au Burkina où notre président était invité que l’organisation mondiale de la santé OMS) a recommandé à Damant de créer cette association et qu’elle va trouver le financement. Premièrement, pour sensibiliser la population et ensuite former les formateurs. Mais maintenant, le ministère de la santé a bloqué ce financement au profit de « savant noir ». En plus, nous reprochons au ministère de la santé de ne pas nous faciliter les choses pour jouir de notre statut. A chaque fois que nous voulons descendre sur le terrain il nous bloque », accuse le tradipraticien.

Le complot est clair. Le secrétaire général soupçonne Moussa Doumboya appelé « savant noir » de s’autoproclamer comme  président de la FEGAGTH. Celui-là même qui est  soutenu par des cadres du ministère de la santé.

« Le ministère présente d’autres personnes comme « savant noir » d’être le président de cette association alors qu’il ne connait même pas le travail des tradipraticiens. C’est le ministère plutôt qui l’a hissé au devant de la scène pendant que nous les membres réels de l’ONG sommes là », fustige  Joseph Tamba Milimono.

Pour résoudre définitivement leur problème et commencer leurs activités, les guérisseurs traditionnels souhaitent rencontrer le président Alpha Condé. Selon l’association, M. Paguilé chef de division de la médecine traditionnelle au ministère de la santé  et Nouan Kaba du même département sont ces cadres qui torpillent leurs activités.

Cet article Bras de fer entre les guérisseurs traditionnels : La FEGAGTH accuse le ministère de la santé est apparu en premier sur Guinéenews.