Archief

Categories

accuser

Guinée : La brigade anti-criminalité 7 accusée d’un meurtre présumé, à Kountia

Des jeunes ont été arrêtés dimanche par la Brigade Anti-Criminalité (BAC 7) de Kountia-CBA lors d’une patrouille. Ils sont accusés de détention et consommation de chanvre indien. Mais un d’entre eux serait mort.

Selon un citoyen du quartier, le jeune qui est mort voulait s’enfuir. Quand il s’est échappé, il a pris la direction de la mer. Pourchassé, il a plongé dans le bras de la mer et s’y est noyé. Certains affirment qu’il est mort, alors que d’autres disent que son corps n’a pas été retrouvé.

Ayant appris cette mauvaise nouvelle, les jeunes du quartier Lansana ont coupé la circulation au niveau du carrefour Barrage, pendant que d’autres venaient à CBA, au siège de la BAC 7, pour venger le jeune.

Heureusement que les renforts, notamment la BAC 10, sont arrivés à temps et la situation a pu se calmer. Ils ont réussi à convaincre les parents de la victime en leur disant de rentrer et qu’ils vont régler ça après.

Les agents de la BAC 7 affirment être dans l’incapacité de dire quoi que ce soit sur cette affaire avant l’autorisation de la coordination générale. Joint au téléphone, le coordinateur général des BAC dit qu’il vient de la Mecque pour le pèlerinage et qu’il n’a pas repris service : « Ils n’ont qu’à vous donner le numéro de mon adjoint. Moi j’étais à la Mecque. Je n’ai pas repris service. Je suis à la maison pour les salutations. »

Mais le commandant de la brigade de CBA ne peut donner le numéro du coordinateur adjoint des BAC parce que son téléphone est « déchargé ».