Archief

Categories

accusation d’abus d’autorités

Affaire Baba Millimono: la présidente de la HAC nie toutes les accusations portées à son encontre

Les débats de fond dans le procès contre la présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC) ont démarré mercredi devant le tribunal de première instance de Kaloum. Poursuivie pour plusieurs chefs d’accusation dont abus d’autorité, harcèlement, violence, au préjudice du commissaire Joachim Baba Millimono, la présidente a nié les faits. Martine Condé a indiqué qu’elle n’a jamais suspendu le salaire de Baba Millimono et qu’elle ne lui a jamais interdit l’accès au bureau.

Martine Condé a indiqué qu’elle n’a rien fait contre Joachim Baba Millimono à part informer le ministère des Finances que les absences de Baba Millimono à la HAC seraient liées à ses démêlés judiciaires.

Mais Baba Millimono et son avocat Me Salif Béavogui s’inscrivent en faux contre cette version des faits de la présidente de la HAC. Ils soulignent que Martine Condé fait consommer l’enfer au représentant du président de l’Assemblée nationale à la HAC. Me Salif Béavogui dira que Martine a fait bloquer le salaire de son client et la dernière fois, c’est la garde rapprochée de Martine qui a empêché Baba Millimono de rester dans les locaux de l’institution.

 Ces premiers débats n’ont pas été suffisants pour éclairer la lanterne de la partie civile. Me Salif Béavogui a donc sollicité un renvoi pour la comparution d’autres commissaires de la HAC. L’affaire a donc été renvoyée au 28 juin prochain pour la comparution des témoins.

 Ce procès intervient pendant qu’un autre contre Baba Millimono est pendant devant la Cour suprême. Dans cet autre procès, le commissaire est poursuivi pour « faux et usage de faux ». Baba Millimono est accusé de mentir sur son âge pour devenir commissaire à la Haute Autorité de la Communication. Il aurait présenté un acte d’extrait de naissance dans lequel il est mentionné qu’il est né en 1986. Mais l’intéressé persiste  qu’il  est bien et bel né en 1980 à Kindia – ce qui lui donne les 35 ans d’âge requis pour être commissaire à HAC.

Cet article Affaire Baba Millimono: la présidente de la HAC nie toutes les accusations portées à son encontre est apparu en premier sur Guinéenews.