Archief

Categories

Accord sur le climat

Retrait des USA des accords sur le climat : Macron rejette l’alternative de Trump

Tout d’abord, pourquoi cet entre Trot et galop de Trump? La faute incombait à son écurie de campagne, le cheval n’avait aucune expérience internationale et personne de son entourage n’a pensé à le mettre au courant et en garde sur les dossiers sensibles. Il a galopé dans une course de trot et a trotté quand il a été question de galoper.

En prenant trop d’engagements qu’il croit favorables aux Américains et défavorables au reste du monde pour séduire son électorat d’ultranationalistes, une fois à la Maison Blanche, il s’est trouvé devant une Realpolitik autre que ce qu’il croyait. On l’a vu chanter la palinodie à Riyad sur les musulmans, se murer dans le silence sur le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et apostasier devant le Mur de Lamentation, se montrer énigmatique à Bruxelles au sujet de l’OTAN et de la Russie et enfin à Taormina, il s’est montré un peu plus décisif sur le commerce transatlantique. Quant au climat, il a procrastiné tant qu’il a pu.

Comme on le voit, partout, où il y a de l’argent à gagner, l’oncle picsou a tiré la couverture à lui et où il y a de l’argent à perdre, il l’a rejetée sur les autres. Enfin, où il n’y a aucun sou à manipuler, il a tranché net, comme un grand. Les Israéliens peuvent se dire déçus, cela ne le regarde pas.

La logique de Trump est cohérente. Le retrait des accords sur le climat, il ne l’avait pas caché et l’a dit 1er juin, on le pressentait depuis le début, même si par bluff, on avait fait semblant de miser sur le mauvais cheval à 1/10 pour l’influencer et l’exhorter à revoir la situation. La longue hésitation de Trump en dit long sur son dilemme, mais ce qui l’a poussé à trancher définitivement le nœud gordien, c’est très probablement le prochain face à face avec James Comey, l’ex-directeur du FBI, qui a décidé de vider son sac devant le Sénat. Trump a besoin du soutien de son fidèle électorat pour faire contre poids à la commission d’enquête sur son éventuelle intelligence avec la Russie et à un éventuel impeachment. Dans ces conditions donc, céder sur un problème gros comme ça après une énième reculade, c’est perdre toute crédibilité tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Quitte à faire un retournée acrobatique plus tard, il a laissé planer un doute qui ressemble à l’alternative pour une nouvelle négociation moins contraignante pour les USA, autrement dit, il veut rabattre la participation américaine. Il faut redire que le Congrès semble le soutenir dans cette variante. Du coup, l’impeachment s’éloigne. Une fois hors du danger, il se pourrait que Donald Trump revienne sur sa position. Cela n’est pas dit fortuitement, puisque déjà, des pressions se font de plus en plus grandes aux USA, même au sein de son équipe et de sa propre famille. Mais ce qui va décider Trump, c’est quand il verra la température monter plus que les normales saisonnières pour provoquer des incendies inextinguibles, tandis que sous d’autres cieux, des hommes se noient dans des inondations. Ce climato-sceptique a besoin d’un coup d’assommoir pour se réveiller.

 Emmanuel Macron, lui, n’a que faire des problèmes internes de Trump. Soit unilatéralement, soit en accord avec les autres, a rejeté catégoriquement et péremptoirement cette alternative dans une déclaration qui ne laisse aucune tergiversation possible. Coup de poker ou cartes sur table ? Quoi qu’il en soit, il faut maintenant faire face à la situation : les 100 milliards de dollars dont les membres ont de la peine à combler, même avec la participation des USA à hauteur de 3 milliards, comment les répartir entre les 195 autres ? Il va falloir redistribuer les quotas, c’est-à-dire mutualiser le manque à gagner causé par la sortie des USA, qui vont plus rapidement que prévu revenir dans le giron  international. Se dédire coup sur coup sur tout n’est pas bon pour la santé mentale de Trump.

Moïse Sidibé

 

Cet article Retrait des USA des accords sur le climat : Macron rejette l’alternative de Trump est apparu en premier sur Guinéenews.