Archief

Categories

Abraham Grovogui

Violences en milieu scolaire à Labé: le proviseur fouette une ses élèves et lui casse le bras

Malgré son interdiction formelle en milieu scolaire, la flagellation continue de plus belle dans les établissements d’enseignement pré-universitaire de la commune urbaine de Labé. Le dernier cas en date, est celui d’une jeune lycéenne sauvagement bastonnée la semaine dernière par le proviseur du complexe scolaire ‘’la mission Kalima’’. Les parents de la fille auraient porté plainte et la direction préfectorale de l’éducation (DPE) exige des explications  à la direction de ladite école, appris Guinéenews.

Les faits remontent au mercredi 31 mai dernier lorsque le bras de Fatoumata Bintou Diallo a été fracturé par son proviseur pendant qu’elle subissait le courroux de celui-ci pour ses irrégularités. «C’est vrai, le proviseur Abraham Grovogui nous a frappés à l’école parce que nos cahiers n’étaient pas à jour. Nous étions au nombre de douze élèves et chacun d’entre nous a eu quinze coups de fouets. C’est pendant qu’il nous administrait ces coups que le professeur a fracturé mon bras », a témoigné la fille.

Interpellé quelques heures après, El Hadj Kazaliou Diallo, le père de la victime, visiblement sous le choc, a été on ne peut plus clair. «C’est le mercredi 31 mai qu’elle est venue me trouver en pleurant. Lorsque je l’ai vu, je ne pouvais pas me contrôler. Je l’ai prise immédiatement et nous sommes allés à l’école. Mais la façon dont la fondatrice m’a réceptionné, m’a soulagé. Nous sommes allés ensemble à l’hôpital où on a fait la radio. Effectivement le bras était fracturé. La fondatrice m’a dit de rentrer à la maison et elle a fait le nécessaire et ensuite elle a ramené la fille en demandant pardon. Ce qui ne m’a pas plus, c’est le fait que l’auteur de la violence n’est pas venu voir l’état de santé de ma fille»,a-t-il déploré.

Poursuivant, El Hadj Kazaliou Diallo le papa de la jeune lycéenne a tenu à préciser : « s’ils peuvent enseigner nos enfants, qu’ils les enseignent. S’ils ne peuvent pas, qu’ils nous renvoient les enfants, nous allons les amener ailleurs.  Parce que ce n’est pas l’unique école. »

Pour un souci d’équilibre, les reporters de Guinéenews se sont transportés au complexe scolaire ‘’la mission Kalima » mais, fort malheureusement les responsables de l’établissement n’ont pas voulu faire de commentaire sur ces accusations portées contre eux. Pourtant, plusieurs autres élèves dudit établissement ont confirmé les faits, arguant que la violence y est une réalité.

Par ailleurs, selon plusieurs sources, la famille de la fille qui a été sauvagement battue aurait porté plainte contre l’auteur de cette violence au niveau de la sureté régionale de Labé. À la direction préfectorale de l’éducation (DPE), en l’absence de la première autorité, c’est le responsable de la section pédagogique, monsieur Abdourahmane Bah qui a confirmé avoir été saisi du dossier mais préfère attendre le rapport de l’établissement mis en cause avant toute réaction.

Alaidhy Sow Labé, pour Guinéenews.org

 

Cet article Violences en milieu scolaire à Labé: le proviseur fouette une ses élèves et lui casse le bras est apparu en premier sur Guinéenews.