Archief

Categories

Aboubacar Sidiki Diakité

Affaire 28 septembre: les avocats de Toumba annoncent leur «retrait définitif » du dossier

Après la suspension de leur assistance au célèbre accusé Aboubacar Sidiki Diakité alias ‘’Toumba’’,  les avocats en charge de sa défense ont annoncé ce mercredi 20 décembre, dans une conférence de presse, leur retrait définitif du dossier. Ils disent avoir donné adieu ce matin à leur désormais ancien client, dans sa cellule à la Maison Centrale.  Ayant formulé de nombreux griefs contre la procédure, Me. Paul Yomba, Aboubacar Sylla  et Lancinè Sylla préfèrent quitter leur client « malade » que de l’accompagner « pendant que ses droits sont violés.»

«C’est pénible pour nous de faire cette annonce parce que notre métier a un côté humaniste…Mais nous avons dit à notre client que nous ne l’abandonnons pas, mais c’est plutôt pour l’aider que nous prenons cette décision », a indiqué Me Aboubacar Sylla. « Nous ne voulons pas l’offrir sur un plateau », a dit l’avocat qui croit prendre cette décision au nom de l’Etat de droit.

Selon les avocats, un minimum de règles restait à respecter avant la fin de l’information judiciaire. Entre autres, ils dénoncent la violation des principes d’équité, d’égalité des armes des parties, des droits de la défense et des droits d’un détenu. « Il n’y a pas eu de confrontation entre Toumba Diakité et les autres inculpés. Il n’a pas été confronté avec qui que ce soit,  il a seulement été entendu sur le fond du dossier », a indiqué Me Paul Yomba.

A la suite de ces deux confrères, Me Lancinè Sylla a démenti le ministère de la Justice qui a indiqué en novembre dernier qu’un avis de l’ordonnance rendue sur le dossier avait été remis aux avocats afin qu’ils le consultent. «Comment pouvaient-ils nous transmettre le dossier alors qu’on avait déjà suspendu depuis longtemps notre assistance à Toumba Diakité, s’est interrogé l’avocat.  Les avocats ont aussi indiqué qu’aucun autre avocat n’avait été commis d’office en faveur de Toumba Diakité.

Les avocats sont aussi revenus sur les conditions de détention difficiles de leurs anciens clients. « Nous avons demandé l’humanisation des conditions de détention de notre client, mais cela n’a jamais été fait… Le droit de visite a été limité à son père et à sa sœur », a de nouveau dénoncé Me Aboubacar Sylla. Me Paul Yomba a encore parlé d’une cellule surchauffée.

Client malade

Les avocats croient que ses conditions de détention ont dégradé la santé de Toumba Diakité. Les avocats ont rapporté que leur client est gravement malade. Il souffrirait de plusieurs maladies dont une hernie de la ligne blanche. Toumba qui se sentirait en danger en Guinée, voudrait être soigné à l’étranger. Les avocats ont d’ailleurs indiqué qu’il (Toumba) estime avoir échappé de justesse à une tentative d’empoisonnement par injection.

Rapportant les explications de leur ancien client, les avocats ont indiqué que celui-ci a été surpris de constater un médecin-biologiste qui a voulu lui faire un prélèvement lors d’un examen de cardiologie. « Quand les cardiologues ont terminé leur examen, il a vu le biologiste s’approcher avec une seringue à injection pour, dit-il, faire un prélèvement. Toumba lui a dit d’arrêter, et il lui a rappelé qu’il avait déjà fait le prélèvement », a expliqué Me Paul Yomba. Il ajoute que le médecin a été paniqué et que c’est le directeur de l’administration pénitentiaire qui a répondu à sa place en disant qu’on avait perdu les résultats du premier prélèvement…