Archief

Categories

800 volailles décimées

Ditinn/Dalaba : le foyer de la grippe aviaire enfin maitrisé (autorité)

La maladie qui a décimé plus de 800 volailles dans une ferme avicole à Ditinn, une sous- préfecture située à une quarantaine de kilomètres de la ville de Dalaba, est enfin maîtrisée. C’est du moins ce que vient de déclarer le Directeur préfectoral de l’élevage de Dalaba à la Rédaction locale de Guinéenews basée Mamou.

Sur le dispositif qu’il a mis en place avec son équipe pour circonscrire cette maladie, Rahim Baldé explique : « arrivés au niveau de la ferme, nous avons commencé à faire des prélèvements au sein de la laitière, sur les aliments et au niveau des déchets solides des poussins. Nous avons pris encore deux échantillons vivants de ces poussins supposés malades. Les poussins ont été autopsiés au niveau du laboratoire de l’institut mais faute de réactif, l’institut ne pouvait pas examiner le sang prélevé sur les poussins. C’est ainsi que le directeur national des services vétérinaires me demanda de le déposer à Conakry 5 échantillons du sang prélevés. Le directeur de l’agence nationale de la sécurité sanitaire a aussi donné ordre à Dalaba de leur réserver 5 autres échantillons qui doivent être examinés au sein de leur laboratoire »

Poursuivant, M. Baldé précise : « nous avons fait un diagnostic sur les symptômes apparents et nous avons suspecté la maladie de Newcastle. Nous n’avions  aucune certitude qu’il s’agit de la maladie de Newcastle. Nous ne pouvions avoir de certitude qu’au vue des résultats que le labo devait nous fournir après examen des échantillons de sang qu’on a envoyés à Conakry ».

Comment la maladie a été circonscrite ?

« A Ditinn, avant de quitter, nous avons conseillé à l’éleveur de payer l’oxytetracycline 10%. Notre vétérinaire basé à Ditinn a administré sur chaque sujet 0,3 CC de cet oxytetracycline. Après 3 jours, les mortalités ont cessé », affirme Rahim Baldé qui met un accent sur les mesures à respecter : « nous avons dit au fermier, tout cadavre qui adviendrait même si c’est un seul poussin, il doit creuser un trou, l’incinéré dedans et recouvrir. Eviter de les jeter dans la nature car nous sommes en saison pluvieuse. Si le sujet infecté se décompose dans la nature, les eaux de ruissellement vont drainer les microbes et certaines fermes risquent d’être contaminées ».

La maladie de Newcastle ne présente pas de risque pour l’homme, c’est-à-dire qu’elle n’attrape pas l’homme.

Le 28 mai dernier, plus de 800 volailles ont été décimés dans une ferme avicole à Ditinn. Le propriétaire de la ferme avait accusé la défaillance du plan prophylactique qui, selon lui, a été le motif du déclenchement de ce foyer dans sa ferme.

Début avril dernier, dans la sous-préfecture de Mombeya avait aussi éclaté un foyer de charbon bactérien.

Cet article Ditinn/Dalaba : le foyer de la grippe aviaire enfin maitrisé (autorité) est apparu en premier sur Guinéenews.