Archief

Categories

8 juin

Mines: la Guinée veut réduire le délai de délivrance des permis et d’autorisations

Corriger le retard dans la délivrance des permis et autorisations entraînant des coûts importants pour les acteurs miniers. Telle est la quintessence d’une rencontre qui a réuni ce jeudi 8 juin à Conakry, les cadres des différents ministères concernés et des consultants de la Banque Mondiale, a-t-on constaté sur place.

Pour le Secrétaire Général du ministère des Mines et de la Géologie, Saadou Nimaga, il s’agit d’améliorer le climat des affaires dans le secteur minier tout en permettant ainsi de simplifier et réduire les délais de délivrance des permis et autorisations nécessaires à la mise en œuvre des projets miniers.

«Lorsqu’on a un projet minier complexe, l’administration étant exigeante avec les porteurs des projets miniers, cela donne des délais plus longs tandis que les porteurs de projets miniers nous posent souvent des difficultés qu’ils rencontrent dans l’octroi des autorisations qui leur permettent d’agir sur le terrain», a-t-il rappelé.

Poursuivant, M. Nimaga a expliqué que si nous avons plusieurs projets miniers, qu’il y aura beaucoup d’emplois ainsi que la valeur ajoutée dans le pays. Pour que les projets se réalisent, il faut que, a-t-il précisé, l’administration publique se débarrasse de certaines pratiques dites «tabou».

La Banque Mondiale, représentée par son chargée de projet Mariama Ciré Sylla, a dans son allocution de circonstance souligné que la Guinée est un pays à grand potentiel à développer. Pour elle, l’un des premiers défis est d’attirer les investisseurs à travers la qualité de nos ressources. Un autre défi cité par Mme Diallo Mariama Ciré, est relatif à la mise en œuvre des projets miniers afin qu’il y ait des retombées importantes pour l’économie nationale.

Cet article Mines: la Guinée veut réduire le délai de délivrance des permis et d’autorisations est apparu en premier sur Guinéenews.