Archief

Categories

7 blessés

Baguinet/Fria : une famille échappe miraculeusement à une attaque de foudre grâce à la bravoure du chef de ménage

Dans la soirée du vendredi 21 juillet une famille de 7 membres dont 4 enfants a été touchée par la foudre alors qu’elle se trouvait dans son champ de riz situé dans le secteur de Bogoro, district Baguinet Kiratagui, sous préfecture de Baguinet Wawaya.

C’est grâce au courage du père de famille que les autres membres de la famille ont échappé à la mort. « Nous étions à notre quatrième jour de travail au champ quand j’ai vu la pluie se préparer, je suis entré dans la hutte, ma femme, ma sœur et nos enfants m’ont rejoints. C’est lorsqu’on causait que la foudre est tombée. Nous sommes tous tombés… Heureusement pour moi, j’ai pu me lever et j’ai constaté que tous les  autres couchés. C’est ainsi que je suis allé vers eux un à un,  il y en avait qui avaient commencé à avaler leurs langues que j’ai pu tirer les unes après les autres. Puis j’ai crié au secours. Les gens qui étaient à côté sont venus m’aider, ma femme  a eu des brûlures aux yeux. Ce qui fait qu’elle ne voit pas actuellement. Moi-même, j’ai mon oreille qui saigne. A cause de ce saignement, j’ai des problèmes d’audition. Tous les autres aussi sont brûlés », a témoigné Karamba Camara,  le père de la famille victime.

Toutes ces victimes sont actuellement sous soins intensifs à l’hôpital préfectoral de Fria.

Depuis le début de la saison des pluies, c’est la troisième fois que des personnes sont touchées par la foudre dans la préfecture de Fria. Même s’il n’y a pas eu mort d’homme pour le moment, la crainte se lit sur les visages des citoyens car, personne n’est à l’abri d’une telle catastrophe quand on sait surtout que dans l’ensemble nos villes et villages ne sont pas dotés en paratonnerre.

 

Siguiri: le gouverneur Mohamed Gharé au chevet des blessés des violences de Kolenda

Après les violences qui ont opposé hier mercerdi deux villages de Siguiri au sujet d’une mine d’or, le j gouverneur de la région de Kankan, le général Mohamed Gharé s’est rendu ce jeudi 13uillet au chevet des blessés à Siguiri, a-t-on constaté sur place.

Dans ce déplacement, le général Gharé a été accompagné par le préfet de Siguiri, le sous-préfet Kintinian, Aliou Guissé.

« Je demande aux victimes de garde le calme. Tout ceux qui ont failli, répondront devant la loi. Je souhaite prompt rétablissement aux blessés » a déclaré le gouverneur de Kankan.

Apres cette visite, la délégation est attendue dans les heures qui suivent dans la zone de Kolenda afin de constater les dégâts des violences de la soirée du mercredi 12 juillet et qui ont fait 7 blessés et d’importants dégâts matériels.

Aux dernières nouvelles, on apprend que le calme serait revenu et le village se serait vidé de ses habitants.