Archief

Categories

50 nouveaux magistrats

Amélioration du ratio magistrat par habitant: la justice veut recruter 50 nouveaux magistrats

Après le recrutement de 50 nouveaux magistrats en 2015, le ministère de la Justice veut poursuivre l’amélioration du ratio de magistrat par habitant. Alors  que le ratio admis est d’un magistrat pour 10 000 habitants, en Guinée il est d’un magistrat pour 35 143 habitants. Cette statistique ne prend pas en compte les auditeurs de justice recrutés en 2015 et qui sont actuellement en stage dans les différents tribunaux de la capitale.

Selon un communiqué du ministère de la Justice dont copie est parvenue à Guinéenews, 50 nouveaux auditeurs de justice seront recrutés en juillet prochain. Par la même occasion, le département recrutera aussi 50 élèves greffiers.

Pour les futurs magistrats tout comme pour les futurs greffiers, le recrutement se fait par voie de concours direct parmi les candidats de nationalité guinéenne. Et ils ont jusqu’au 31 mai pour déposer leurs dossiers de candidature au Centre de formation et de documentation judiciaire.

Les candidats à la magistrature doivent être âgés de trente-cinq ans au plus, jouissant de leurs droits civiques, qui sont de bonne moralité et qui sont titulaires d’au moins une moins une maitrise ou un master en droit. Les candidats doivent aussi être reconnus médicalement aptes à exercer la profession de magistrature.

 A la différence de la magistrature, le métier de greffier est accessible à partir d’une licence en droit. Et les postulants doivent être âgés de 18 ans au moins et de 40 ans au plus. Mais il faut jouir de ses droits civils et civiques, ne pas avoir été révoqué ou licencié de l’administration publique, de la magistrature, de l’armée, de la police ou d’une collectivité décentralisée. Il ne faut pas être licencié pour faute grave d’un établissement public, d’une entreprise publique ou d’une société d’Etat.

 Ce sera le deuxième concours  de  recrutement des auditeurs de justice sous son ère Me Cheik Sako qui entend répondre au déficit du personnel judiciaire avec l’organisation régulière des concours. Le ministre de la Justice croit qu’une organisation régulière des concours permettra à la Guinée d’atteindre au moins 600 magistrats dans un futur proche. Six cents, c’est environ le nombre de magistrats chez les voisins sénégalais et ivoiriens.

Il faut rappeler que la Guinée compte actuellement quelque 300 magistrats dont beaucoup sont proches de la retraite. Pour Me Cheik Sako, il est inadmissible pour une justice en réforme d’avoir un nombre « aussi limité »  de magistrats.

Cet article Amélioration du ratio magistrat par habitant: la justice veut recruter 50 nouveaux magistrats est apparu en premier sur Guinéenews.