Archief

Categories

40 ans

Sécurité et Justice : « Rendez le tablier si vous ne pouvez pas », fustige Bantama Sow

Au cours du meeting traditionnel du RPG Arc-en-ciel ce samedi 3 juin à Gbessia, Sanoussy Bantama Sow a interpelé les autorités en charge de la sécurité des citoyens et de leurs biens, a-t-on constaté sur place.

D’entrée de jeu, il a déclaré que son parti, le RPG est très inquiet de l’insécurité qui prévaut dans le pays alors que le président Alpha Condé s’est battu plus de 20 ans contre ce fléau. « Nous sommes le premier parti politique en Guinée. Par conséquent, nous devons être le premier à dénoncer ce qu’il ne va bien », a-t-il affirmé avant d’ajouter qu’il suffit d’aller dans la circulation pour constater ce qu’il appelle ‘’l’anarchie totale’’.

« Chaque matin, tu entends qu’un taximan a été assassiné ou quelqu’un a été attaqué. Ils ont tiré sur le neveu de Mme Faro (cheffe de cabinet au ministère de l’Economie et des Finances, NDLR). Nous lançons un appel pressent à tous ceux qui évoluent dans le secteur de la sécurité de jouer leur rôle », a martelé Bantama Sow tout en précisant que s’ils ne peuvent pas de rendre le tablier.

Selon l’ancien ministre des Guinéens de l’Etranger, il est hors question qu’Alpha Condé se batte plus 40 ans pour une Guinée unie et prospère, qu’il confie des responsabilités à des cadres et que ceux-ci soient incapables de jouer leur rôle. « Nous n’attendons pas que l’opposition dénonce. Nous sommes là pour gérer », a-t-il insisté.

« Le présent Alpha Condé est le premier citoyen. S’il confie des responsabilités à des gens, s’ils ne sont pas à la hauteur, ils doivent avoir le courage de rendre le tablier. Le peuple de Guinée veut entendre dès la semaine prochaine que ceux qui sont en charge de la sécurité des personnes et de leurs biens, se sont retrouvés et qu’ils ont pris leurs responsabilités », poursuit-il.

Dans la même logique, l’ancien ministre des Sports n’a pas épargné la justice guinéenne. « Nous ne voulons plus entendre l’ouverture d’un dossier et ne pas entendre sa fermeture. Tout le monde est en insécurité, dès que le crépuscule tombe, tu as peur de sortir. C’est pourquoi, nous dénonçons avant que les autres ne le fassent…», a dit M. Sow.

Cet article Sécurité et Justice : « Rendez le tablier si vous ne pouvez pas », fustige Bantama Sow est apparu en premier sur Guinéenews.