Archief

Categories

2013

La marche des commerçants victimes des pillages reportée : les deux raisons

La marche des commerçants victimes des pillages lors des manifestations survenues entre 2012 et 2013, initialement prévue ce jeudi, a été reportée pour bientôt.

Cette décision a été prise, ce mercredi à l’issue d’une réunion préparatoire. Selon nos informations, les raisons, c’est parce que, premièrement, les organisateurs n’ont pas informé les autorités locales concernant l’organisation de leur manifestation.

Deuxièmement, c’est parce que des commerçants de certaines villes de l’intérieur ont exprimé leur souhait d’y prendre part. Donc, pour mieux coordonner le mouvement, les organisateurs ont préféré le reporter, le temps de mieux se préparer.

Plus de 400 commerçants victimes des violences politiques ont perdu près de 50 milliards de francs guinéens, entre 2012 et 2013, lors des manifestations meurtrières.

Lors de la signature des accords politiques, l’État a pris l’engagement d’indemniser les victimes. Mais depuis l’accord politique, signé en octobre 2016, la procédure traîne.

En réponse, les victimes, constituées en un collectif, menacent de fermer les boutiques et magasins et de manifester, pour exiger du gouvernement guinéen le paiement de leur facture.