Archief

Categories

18 millions Euros

Coopération sanitaire: la Guinée aura bientôt son institut Pasteur

Les députés guinéens ont voté ce mardi à l’unanimité un projet de loi portant création et fonctionnement de l’institut Pasteur de Guinée. Il sera le 33e institut du réseau des instituts Pasteur à travers le monde.

La création de l’institut répondra à deux besoins fondamentaux, a expliqué aux députés le président de la commission Education, Santé et Jeunesse. « Il disposera de laboratoires équipés conformes aux standards internationaux permettant de réaliser les diagnostiques. Il disposera également des ressources humaines et opérationnelles formées pour venir en appui aux autres acteurs locaux et internationaux engagés dans la lutte contre les pathogènes émergeants dans ce pays et dans les régions.»

Prenant la parole devant les députés, le ministre de l’Enseignement Supérieur a expliqué l’importance de cet institut qui, selon lui, permettra à coup sûr de diagnostiquer sur place des maladies.

Dans son argumentaire, le ministre a rappelé les difficultés auxquelles la Guinée a été confrontée lors de la survenue de l’épidémie Ebola. Outre donc le diagnostique, poursuit-il, ce futur institut « permettra également à la fabrication des vaccins mais aussi la recherche et la formation des enseignants et chercheurs.»

Il affirme par ailleurs que cet institut sera dépendant de l’université Gamal de Conakry. Déjà, annonce le ministre Yéro Baldé, il y’a un laboratoire intermédiaire qui est en construction très avancée à la faculté de médecine dans cette même université. « L’institut Pasteur qui sera ainsi créé, complétera donc cette gamme de champs de recherches », a  déclaré Yéro Baldé.

Financé à hauteur de dix millions d’euro par l’AFD, l’institut sera composé d’un directeur, d’un conseiller d’administration et d’un comité scientifique de Pasteur de Guinée.

Pour rappel, l’institut Pasteur existait pendant le temps colonial sous le nom de Pastoria à Kindia.