Archief

Categories

12 ans

Guinée : Une fille de 12 ans sauvagement battue par son père pour avoir refusé un mariage forcé

Mariame Sylla,  une fille âgée de douze ans, apprentie couturière a été mariée de force à Mohamed Sylla, sans emploi et domicilié au quartier Tabossy. C’est son père Gassim Sylla, cultivateur à Fatala un district de la commune urbaine qui lui a donné à ce mariage forcé. Tel est le constat fait par Guinéenews© sur place.

Son calvaire a commencé lorsqu’elle a refusé d’avoir des rapports intimes avec son mari, ce dernier l’a frappé avant d’informer son père. Le père quant à lui,  très remonté contre l’attitude de sa fille,  l’a convoqué au village et l’a bastonné violemment. Mariama s’est alors réfugiée dans la brousse pendant trois jours avant de marcher environ 50 kilomètres à pieds pour rejoindre sa mère au centre ville. Très attachée à la coutume,  sa mère s’ est rangée du côté du père pour la menacer à son tour. Finalement, Mariama trouvera refuge chez une voisine qui a interpellé l’ONG de défense des droits des femmes de Fria.

 » C’est aux environs de 21 h que j’ai été informée par le rédacteur en chef de la radio rurale qu’une fille de douze ans est dans une situation difficile Je me suis rendue sur les lieux où j’ai communiqué avec la fille qui m’a fait savoir qu’elle a été sauvagement frappée par son père parce qu’elle aurait refusé de rester avec un mari à qui elle a été donnée par force. Je vous assure qu’elle a été malmenée de sorte qu’elle ne peut même pas s’asseoir. La direction du centre d’autonomisation des filles et femmes de Fria (CAPF) et nous, avons pris les choses en main et avons interpellé les autorités compétentes. La gendarmerie s’est saisie du dossier et une convocation a été adressée au père de la fille. Nous suivrons ce dossier jusqu’à ce que lumière soit faite « , a déclaré Djenabou Diallo, présidente de l’ONG.
Le commandant Mamadou Aliou Sow,  le chef d’escadron de la gendarmerie départementale de Fria,  étant saisi, a adressé une réquisition au médecin à l’hôpital préfectoral pour examiner l’état de santé de Mariama Sylla. Après examen, des lésions traumatiques recentes de la petite lèvre vaginale et de la région anale ont été constatées, ce qui explique une tentative de pénétration par force qui a échoué à cause du refus systématique de la fille. Sur son corps, des sébices sont visibles sur ses cuisses,  ses fesses et au niveau des avant-bras.
En attendant que le père Gassim Sylla et le mari Mohamed Sylla ne soient entendus, Mariama Sylla a été confiée à une femme qui a requis l’anonymat et qui confirme tout ce qui a été dit par la jeune fille.
Cela se passe à Fria,  quelques semaines après le suicide de Maimouna Traoré, une mineure qui s’est pendue le 21 avril 2017 dans le district de Yalakoro dans la préfecture de Mandiana.
Affaire à suivre…

Cet article Guinée : Une fille de 12 ans sauvagement battue par son père pour avoir refusé un mariage forcé est apparu en premier sur Guinéenews.